Mélanges historiques

Préface de Yann Potin


  Imprimer Histoire
03/03/2011
Marc Bloch
978-2-271-07148-4
17 x 24 cm
1130

29,00 € TTC

27,55 € TTC

(remise de 5 %)




Des Rois thaumaturges à La Société féodale, des Caractères originaux de l’histoire rurale à L’Étrange Défaite, Marc Bloch (1886-1944) a construit une oeuvre imposante, exigeante, ambitieuse, renouvelant en profondeur les conditions d’exercice du métier d’historien. Ces Mélanges historiques, vaste recueil d’articles réunis par ses disciples et publié pour la première fois en 1963, éclairent l’évolution d’une pensée toujours en mouvement, rompant avec les vieux schémas de l’histoire événementielle pour accoucher d’une méthode novatrice, attentive à la longue durée, aux mentalités collectives, aux structures économiques et sociales. Marc Bloch, de sa culture encyclopédique, embrasse ici des domaines aussi variés que l’histoire du servage, les transformations de la vie rurale, les conséquences sociales de l’invention du moulin à eau ou l’évolution des rites de la cour royale. Une histoire du Moyen Âge vivante, sensible, charnelle, dont se réclameront Fernand Braudel, Ernest Labrousse, Emmanuel Le Roy Ladurie et Alain Corbin. L’oeuvre d’un historien majeur du xxe siècle, lu et commenté dans le monde entier.

Ces copieux Mélanges historiques forment bien plus qu’un hommage académique posthume : ils constituent la matérialisation d’un relais scientifique et la cristallisation éditoriale d’une dette intellectuelle envers Marc Bloch, qui ne cesse de rebondir, pour resurgir depuis lors à chaque nouvelle génération de « médiévistes ».
Yann Potin

« On retrouvera dans ces textes la curiosité et l'agilité intellectuelle de cet homme sensible aux innovations technologiques et a leur impact dans la société médiévale. On saisira également ce que faire de l'histoire veut dire dans des approches plus théoriques. »

Laurent Lemire, Livres Hebdo, le 25 février 2011

 

« Les Mélanges historiques illustrent cette nouvelle orientation de la recherche, le talent de Marc Bloch s'y déployant dans des directions aussi variées que les sociétés du haut Moyen Age, les institutions féodales, le servage dans la société européenne, l'Allemagne et l'Empire romain germanique, la vie rurale, la géographie historique de l'Île-de-France, l'histoire de l'économie et des techniques ou les aspects de la mentalité médiévale. »

Rémi Soulié, Le Figaro Magazine, le 5 mars 2011

 

« La réédition des Mélanges historiques qui lui ont été consacrés est une heureuse initiative parce qu'on y retrouve les contributions des meilleurs universitaires avec une méthodologie rigoureuse qui s'inscrit dans une approche renouvelée de la matière où l'économie. »

Hervé Chabaud, cité dans L’Ardennais et dans L’Union, le 13 mars 2011

 

« On retrouvera dans ces textes la curiosité et l’agilité intellectuelle de cet homme sensible aux innovations technologiques et à leur impact dans la société médiévale. On saisira également ce que faire de l’histoire veut dire dans des approches plus théoriques quand il s’interroge sur sa définition : "L’Histoire est la science d’un changement et, à bien des égards, une science des différences". »

Laurent Lemire, L’Agitateur d’idées, le 14 mars 2011

 

« Tous ces articles explorent avec érudition de multiples facettes de la science historique. »

Dominique Jung, Dernières Nouvelles d’Alsace, le 3 avril 2011

 

« Ces Mélanges historiques forment un énorme - plus de 1100 pages – recueil d'articles qui constitue, au-delà de l'œuvre connue de l'historien - martyr (Les Rois Thaumaturges, La Société féodale, L'étrange défaite, etc.), un outil essentiel pour comprendre sa pensée. […]

Indispensable. »

Hervé Boggio, Le Républicain Lorrain, le 17 avril 2011

 

« Œuvre ouverte, martèle Yann Potin, en "constante gestation d'elle-même", celle de Bloch traque sans relâche les "capacités magnétiques" d'une civilisation - la nôtre -, depuis la nuit profonde du Moyen Age. »

Alexis Lacroix, Marianne, le 23 avril 2011

 

« Rigueur, clarté, élégance telles sont les principales qualités d’un bon historien enseignées ici non comme un credo a apprendre mais par I’exemple de leur application concrète. […]

L’hagiographie de Marc Bloch elle ne pouvait prendre meilleure forme que celle de ces Mélanges qui ne doivent cesser de nous inspirer. »

Joël Chandelier, Le Magazine Littéraire, mai 2011 

 

[...] "on soulignera la fécondité d'une méthode novatrice attentive à la longue durée aux mentalités collectives, aux structures économiques et sociales d un Moyen Âge, sensible et charnel Cette somme ren justice a l'un des historiens majeurs du XX™8 siècle, lu et commente dans le monde entier, et dont I aura aura illumine des génération de médiévistes."

Pierre Aubé, Les affiches de Normandie, mai 2011

 

"[...] la science étincelante de ce maître de l'histoire - au moment où celle-ci capitalisait le meilleur de l'érudition méthodique et de l'ambition sociologique - pèse peu par rapport aux usages politiques qu'on en fait aujourd'hui."

Patrick Boucheron, L'Histoire, juin 2011

 

"Dans la préface qu'il consacre à la présente réédition, Yann Potin souligne la modernité d'une oeuvre "ouverte à plein-vent", en présentant "un Marc Bloch inattendu, posté aux frontières d'une histoire des représentations, des formes de l'oubli et de la très longue durée des signes du pouvoir" [...]"

Vingtième-siècle, septembre 2011

 

Mélanges Historiques a été chroniqué par Alexis Lacroix sur France Culture, le jeudi 3 mars 2011.

 

Yann Potin était l'invité de Pierre-Édouard Deldique dans l'émission « Idées », sur RFI, le dimanche 20 mars 2011.

 

"Republier ce recueil d'articles est une excellente idée : on y voit, d'une manière plus saisissante que dans ses autres ouvrages, la rupture opérée par Marc Bloch avec l'histoire événementielle des positivistes."

Pierre Mayrant, La Nef, janvier 2012

 
 
Nouveautés
Guizot
Paléorient 40.1
Paléorient 40.1

49,40 € TTC