En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site, nécessaires pour vous proposer des publicités et offres ciblées et pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus et savoir comment gérer ces paramètres. Fermer

Articles à la une

Voir les actualités

Newsletter

Le rempart chasséen de Château-Perçin ç Seilh (Haute-Garonne)

Discipline : Archéologie / Préhistoire

Collection : Recherches archéologiques

Publication date : 20/09/2018

ISBN : 978-2-271-12122-6

Format : 22.0 x 28.0 cm

Reliure : Broché

Pagination : 314

R14-Le rempart chasséen de Château-Perçin à Seilh (Haute-Garonne)

Une architecture monumentale de terre et de bois

35,00

Les sites fossoyés et palissadés constituent certainement l’une des manifestations architecturales les plus remarquables des populations du Néolithique moyen. L’occupation chasséenne de Château-Percin à Seilh (Haute-Garonne), ceinturée par deux systèmes d’enceintes successifs, a livré plusieurs milliers de vestiges d’un rempart massif élaboré en bois et en terre crue. Un violent incendie est à l’origine à la fois de la destruction et de la préservation partielle de ce témoin exceptionnel qui permet d’appréhender l’architecture et les techniques de mise en oeuvre de ces ouvrages au caractère monumental souvent supposé mais rarement observé.

Fabrice Pons est ingénieur chargé de recherche à l’Inrap et membre de l’UMR 5140 « Archéologie des Sociétés Méditerranéennes ».


Muriel Gandelin est chargée d’opération et de recherche à l’Inrap et membre de l’UMR 5608 « Traces ».