Arcs-en-ciel & couleurs

Arcs-en-ciel & couleurs

25,00 (Disponible en numérique)

La perception de l’arc-en-ciel est-elle universellement DE L’ANTHROPOLOGIE partagée ou propre à chaque culture ? Depuis les travaux fondateurs de Newton, la tradition occidentale considère l’arc-en-ciel comme un composé de sept couleurs (rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet, indigo) issu de la décomposition prismatique et continue de la lumière. Pourtant, dès 1810, Goethe, avec sa Théorie des couleurs, vient critiquer ce modèle, pour prendre en compte la subjectivité du regard. Dans son sillage, les Romantiques accusent Newton d’avoir « détruit la poésie de l’arc-en-ciel, en le réduisant aux couleurs prismatiques ».
Se défaire d’une théorie dominante afin de considérer d’autres types d’expériences et de perceptions : tel est l’objectif de cet ouvrage qui invite à découvrir une variété d’arcs-en-ciel extra-européens, de l’Antiquité à nos jours. L’enquête révèle que, dès lors que l’on s’écarte des sociétés européennes des derniers siècles, les liens entre arc-en-ciel et couleurs s’établissent selon des modalités différentes : nombre d’arcs-en-ciel sont trichromes, monochromes, voire incolores. En Égypte, en Mésopotamie, en Grèce ancienne,
en Éthiopie ou en Mélanésie, les couleurs de l’arc-en-ciel se déclinent ainsi selon des configurations bien éloignées du modèle newtonien. Ces dernières nous renseignent sur la façon dont chaque société envisage le chromatisme.
Quelles sont les conditions nécessaires pour colorer un arc-en-ciel ? Quelles représentations culturelles entourent l’apparition de ce phénomène météorologique ? Quels défis les arcs-en-ciel posent-ils pour la mise en images ? Voici les principales questions auxquelles ce livre se propose de répondre.

Sous la direction de Arnaud DUBOIS, Jean-Baptiste Eczet, Adeline GRAND-CLEMENT, Charlotte Ribeyrol

9782271119421
Bibliothèque de l’Anthropologie
24/05/2018
304
15.0 x 23.0 cm
Les médias en parlent