La marine ottomane

La marine ottomane

De l’apogée à la chute de l’Empire

39,00

Le Livre

Maintenir l’unité et l’intégrité de l’Empire, d’Alger à Azov et de Salonique à Moka, protéger Istanbul la capitale, réduire les provinces rebelles, lutter contre la République de Venise puis affronter la Russie, telles sont, durant trois siècles et demi, les tâches de la marine ottomane. Reconstruite après la terrible défaite de Lépante de 1571, contrainte de se moderniser, elle passe de la galère au vaisseau, puis au vapeur et enfin au cuirassé. De plus en plus dépendante de l’Occident, elle finit par tomber sous la coupe de l’Allemagne et sombre avec elle en 1918. Navires sillonnant la mer Noire, la mer Egée, la mer Rouge, fracas des batailles plus souvent perdues que gagnées, arsenaux bruissant d’activité, alliances conclues puis retournées, marins en turban et auxiliaires barbaresques, ingénieurs et officiers européens, déroulent la fresque colorée et souvent tragique de la marine ottomane.

L’Auteur

Agrégé de l’Université, docteur ès Lettres, directeur de recherche émérite au CNRS, Daniel Panzac est historien de l’Empire ottoman. Après des travaux sur son évolution démographique et sanitaire, l’auteur poursuit des recherches sur la place et le rôle de la mer dans ce vaste ensemble politique.

 

 

  • Daniel Panzac

    Directeur de recherche émérite au CNRS, Daniel Panzac est historien de l’Empire ottoman.

9782271067999
09/04/2009
540
15.0 x 23.0 cm

« Une synthèse volumineuse et riche, au fil d’un plan chronologique cohérent, organisé en onze chapitres qui couvrent la presque totalité de l’histoire maritime ottomane. »

Olivier Bouquet, Revue d’histoire moderne et contemporaine, janvier/mars 2011.

Du même auteur
Les médias en parlent