En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site, nécessaires pour vous proposer des publicités et offres ciblées et pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus et savoir comment gérer ces paramètres. Fermer

Articles à la une

Voir les actualités

Newsletter

Pour une anthropologie de l'incertitude

Discipline : Ethnologie/Anthropologie

Collection : Bibliothèque de l’Anthropologie

Publication date : 16/05/2018

Auteurs : Laurent DOUSSET

ISBN : 978-2-271-08930-4

Format : 15.0 x 23.0 cm

Reliure : Broché

Pagination : 384

Pour une anthropologie de l'incertitude

Laurent DOUSSET

26,00

Comment l’homme fait-il face aux situations d’incertitude ? Et que nous révèlent-elles sur l’organisation des sociétés ? L’incertitude envahit tous les espaces de la vie. Néanmoins, si elle naît d’un état individuel et d’un ressenti personnel, c’est d’abord à la lumière du lien social qu’il convient d’interroger cette rupture du quotidien, cet imprévu subi, cette angoisse de ce qui survient et brouille l’horizon des attentes. Car c’est l’organisation des sociétés, leurs institutions, leurs codes, leurs normes, leurs valeurs, leurs symboles, qui procurent aux humains l’assurance de vivre en état de normalité. C’est à la sphère sociale que l’on se réfère pour conjurer l’imprévisible. L’incertitude et les moyens de la résoudre sont socialisés, et donc partagés. Elle est ainsi une aubaine pour l’anthropologue. Parce qu’elle permet de faire émerger et de saisir ce qui, dans des situations habituelles, paraît évident et demeure donc non explicité, la situation d’incertitude oriente vers les valeurs sociales les plus fondamentales. C’est ce processus de socialisation de l’incertitude que Laurent Dousset s’attache à décrypter dans cette étude qui explore les fondements mêmes des sociétés humaines.

Laurent DOUSSET

Laurent Dousset est anthropologue, spécialiste des sociétés aborigènes d’Australie et du Vanuatu. Il est directeur d’études à l’EHESS et membre du CREDO.