En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site, nécessaires pour vous proposer des publicités et offres ciblées et pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus et savoir comment gérer ces paramètres. Fermer

Newsletter

Anatoli n°3

Discipline : Géopolitique

Collection : Anatoli

Publication date : 27/09/2012

Auteurs : Catherine DE WENDEN

ISBN : 978-2-271-07539-0

Format : 15.0 x 23.0 cm

Pagination : 264

Anatoli n°3

La Turquie au carrefour des turbulences migratoires

Catherine DE WENDEN
Indisponible

31,55

Anatoli est une publication annuelle consacrée à l’étude pluridisciplinaire de l’espace qui s’étend de l’Adriatique à la Caspienne. Elle s’intéresse aux cultures – grecque, latine, slave, turque, persane, géorgienne, arménienne, juive, etc. – qui l’ont habité et façonné. Les territoires de cet espace, aujourd’hui fragmenté, furent jadis unifiés, au moins partiellement, par des pouvoirs impériaux, dont le dernier fut l’Empire ottoman. Ils en gardent bien des traits communs, souvent sous forme latente. L’importance de cet espace pour l’Union européenne est une évidence.

La Turquie, pays d’émigration vers l’Europe, est devenue une terre d’immigration et de transit. Istanbul a ainsi vu sa population tripler durant ces trente dernières années, et de plus en plus de « maisons de la nuit », construites illégalement pendant la nuit, sont apparues pour abriter les migrants. Avec la chute du rideau de fer, l’Asie centrale et le sud Caucase sont devenus des régions de migrations de voisinage, compte tenu des proximités linguistiques et religieuses. Si les frontières turques se sont donc ouvertes à l’Est, elles se sont refermées à l’Ouest, afin d’éviter que les migrants en transit en Turquie ne parviennent à rejoindre la Grèce. Le fleuve Evros, qui sépare les deux pays, est ainsi devenu un enjeu de litiges et la Grèce a menacé l’Union européenne de construire un mur si celle-ci ne l’aidait pas davantage à contrôler ses frontières.

C’est l’ensemble de ces migrations et nouvelles mobilités, ainsi que les questions qu’elles posent, qui sont abordés dans ce dossier de l’édition 2012 d’Anatoli.

 

Sommaire

Introduction, Catherine Wihtol de Wenden

Partie I – Istanbul, un cosmopolitisme d’hier et d’aujourd’hui

Turquie : tous les chemins mènent à Istanbul, Altan Gökalp

Le lien entre le commerce à la valise et l’industrie de la confection à Istanbul, Luisa Piart

L’afflux récent des Européens à Istanbul : inerties et recomposition des profils et des positions, Jean-François Pérouse

 

Partie II – Echanges de population entre Grèce et Turquie et à Chypre

L’expulsion et la diasporisation des Grecs d’Asie Mineure et de Thrace orientale (1914-1923), Michel Bruneau

D’une rive à l’autre. Les migrations des Grecs de Turquie depuis la Seconde Guerre mondiale, Meropi Anastassiadou

La Question chypriote aux prises avec les enjeux migratoires de la Turquie, Nicolas Kazarian

 

Partie III – Anciens et nouveaux visages de l’émigration et de l’immigration dans la région

La dimension démographique et les caractéristiques sociales et économiques de l’émigration turque en Europe, Ural Manço

Gérer l’islam à l’étranger : entre service public et outil de la politique étrangère turque, Benjamin Bruce

Dynamiques migratoires en Turquie : bref aperçu éclectique, Deniz Akagül

Les particularités de l’Ouzbékistan dans la gestion de ses migrations internationales, Farkhad Alimukhamedov

 

Partie IV – Frontières et liens

Les migrations en provenance des ex-républiques soviétiques en Turquie, vingt ans après la disparition de l’URSS, Adeline Braux

Sarp/Sarpi : la porte de l’intégration entre la Turquie et la Géorgie vingt ans après la chute de l’Union soviétique, Faruk Bilici

La Turquie, nouveau hub des migrations clandestines vers l’Europe ?, Fabien Dany

Par-delà le Caucase et l’Anatolie. La genèse transnationale de la cause azerbaïdjanaise en Iran, Gilles Riaux



Revue de presse

Anatoli 3 était « La revue du Jour » de Jacques Munier sur France Culture, mercredi 7 novembre 2012.