En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site, nécessaires pour vous proposer des publicités et offres ciblées et pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus et savoir comment gérer ces paramètres. Fermer

Newsletter

La vie juive à Berlin après 1945

Discipline : Histoire contemporaine

Publication date : 02/02/2012

Auteurs : Laurence DUCHAINE-GUILLON

ISBN : 978-2-271-07262-7

Format : 15.0 x 23.0 cm

Tome : 464

La vie juive à Berlin après 1945

Laurence DUCHAINE-GUILLON

27,00

Le 6 mai 1945, un rabbin polonais arrivé avec l’Armée rouge prie avec les Juifs de Berlin ; deux ans plus tard, on célèbre le premier mariage entre deux rescapés des camps : dès la fin de la guerre, la vie reprend ses droits au sein de la communauté juive de l’ancienne capitale du IIIe Reich… Où les survivants de l’Holocauste ont-ils trouvé la force de se remettre à vivre dans le pays même qui a mis en oeuvre la Shoah ?

Ce livre relate ce combat douloureux et fier. À la croisée de l’histoire allemande des cinquante dernières années, il raconte comment la communauté juive de Berlin est parvenue à se reconstruire malgré le Rideau de fer, la vague d’antisémitisme de 1953 en RDA et, plus tard, la construction du Mur. Sans gommer la différence de régime entre les deux Allemagne, Laurence Duchaine-Guillon rappelle que les Juifs de Berlin, trop longtemps séparés par le Mur, partageaient les mêmes valeurs et le même désir de renaissance. Dépassant les récupérations idéologiques, mais aussi les clichés d’un judaïsme « triste et délabré » à l’Est opposé à celui, « pimpant et astiqué », de l’Ouest, elle retrace l’étonnante vitalité de la communauté juive d’Allemagne qui finit, elle aussi, par se réunifier

Laurence DUCHAINE-GUILLON
Laurence Duchaine-Guillon est actuellement maître de conférencesen civilisation allemande à l’université de Paris-Ouest Nanterre La Défense.

Revue de presse

« Un livre précieux, fort documenté et d'une lecture aisée. »

Henry Minczeles, Actualités juives, 12 juillet 2012