En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site, nécessaires pour vous proposer des publicités et offres ciblées et pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus et savoir comment gérer ces paramètres. Fermer

Articles à la une

Voir les actualités

Newsletter

Comment on écrit l'histoire au XIIIè siècle

Discipline : Histoire

Publication date : 11/02/2016

Auteurs : Bernard GUENÉE

ISBN : 978-2-271-08805-5

Format : 15.0 x 23.0 cm

Reliure : Broché

Pagination : 296

Comment on écrit l'histoire au XIIIè siècle

Primat et le Roman des roys

Bernard GUENÉE

25,00

En 1275, Primat, moine de Saint-Denis, achève la rédaction de la première grande histoire de France écrite en français, suscitée par Saint Louis et commandée par son abbé, l’illustre Mathieu de Vendôme. C’est le Roman des roys, appelé plus tard Grandes Chroniques de France, récit de la monarchie qui inscrit les rois contemporains dans la glorieuse lignée des rois francs, considérés dès l’origine comme « français ». Jusqu’à l’époque moderne, ce texte majeur est demeuré au fondement de notre tradition nationale. Primat n’a pas seulement procédé à une compilation, genre littéraire noble à l’époque, de versions latines antérieures. Parfaitement maître de son vocabulaire, le moine de Saint-Denis, heureux de vivre en son temps dans le beau royaume de France, a choisi les mots propres à représenter à ses contemporains l’histoire de leur pays, et délibérément projeté dans le passé le modèle qu’il lui paraissait souhaitable de suivre dans le présent. L’auteur montre ainsi de façon magistrale que Primat n’était pas un simple thuriféraire de la grandeur des rois de France, mais bien un véritable historien, conscient des enjeux de son métier. La mort a empêché Bernard Guenée de mettre la dernière main à son manuscrit. Jean-Marie Moeglin, professeur d’histoire du Moyen Âge à l’Université Paris-Sorbonne et directeur d’études à l’École pratique des hautes études, s’est chargé d’en établir la publication.

Bernard GUENÉE

Bernard Guenée (1927-2010), membre de l’Institut, fut l’un des grands historiens français de la fin du XXe et du début du XXIe siècle. Il est l’auteur de brillantes synthèses comme L’Occident aux XIVe et XVe siècles. Les États (1971) et Histoire et culture historique dans l’Occident médiéval (1980), ainsi que d’études novatrices : L’opinion publique à la fin du Moyen Âge (2002) ou La folie de Charles VI, roi bien-aimé (2004).

Revue de presse

"En fin de compte, l'ouvrage de Bernard Guenée, bien qu'inachevé, possède une force que seuls les grands historiens savent retranscrire : celle d'insuffler un souffle de vie au passé." Yoann Solirennen, nonfiction.fr , 27 avril 2016.  "Bref, cette œuvre est un véritable « lieu de...

Du même auteur

Alain Bouchart Grandes croniques de Bretaigne
Marie-Louise AUGER , Bernard GUENÉE
Alain Bouchart. Grandes croniques de Bretaigne
Marie-Louise AUGER , Bernard GUENÉE , Gustave JEANNEAU
En savoir plus152,50 €
La folie de Charles VI
Bernard GUENÉE
Les Entrées royales françaises (1328-1515)
F. LEHOUX , Bernard GUENÉE