En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site, nécessaires pour vous proposer des publicités et offres ciblées et pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus et savoir comment gérer ces paramètres. Fermer

Newsletter

Les monarchies dans l'Europe moderne (XVIe-XVIIIe siècle)

Discipline : Histoire

Collection : Biblis

Publication date : 10/11/2016

Auteurs : Yves-Marie BERCÉ

ISBN : 978-2-271-09336-3

Format : 11.0 x 18.0 cm

Reliure : Broché

Pagination : 170

Les monarchies dans l'Europe moderne (XVIe-XVIIIe siècle)

Yves-Marie BERCÉ

9,00

De la Renaissance jusqu’à la rupture de la Révolution française, la monarchie a été la forme politique dominante en Occident. Dans tous les pays, les attributs de la royauté signalaient son caractère sacré et sa vocation du bien public. Cette brève synthèse s’attache aux réalités du métier de roi, plus aux opinions et aux images qu’à la lettre des institutions. Elle s’étend jusqu’aux limites des pouvoirs royaux, jusqu’aux crises de succession et jusqu’aux épisodes de rejet des couronnes comme dans les Provinces unies ou les colonies anglaises de l’Amérique. Une puissante introduction à l’histoire de la souveraineté dans les Temps modernes.

Yves-Marie BERCÉ

Membre de l’Institut, ancien directeur de l’École des chartes, président d’honneur de la Société d’Étude du XVIIe siècle, Yves-Marie Bercé est spécialiste des révoltes populaires et de toutes les formes de transgressions qui caractérisent l’Europe de l’époque moderne. Il est notamment l’auteur de Fête et Révolte, Histoire des Croquants, Les Procès Politiques (XIVe-XVIIe siècle).

Revue de presse

"L'auteur analyse les diverses fonctions royales et démontre la dimension sacrée attachée à cet état. Il étudie également la construction de l'absolutisme et les relations du roi avec son peuple." Livres Hebdo , 18 novembre 2016 "Le grand intérêt de ce stimulant essai de 170...

Du même auteur

Révoltes et révolutions
Yves-Marie BERCÉ
Violences et répression dans la France moderne
Yves-Marie BERCÉ