En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site, nécessaires pour vous proposer des publicités et offres ciblées et pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus et savoir comment gérer ces paramètres. Fermer

Newsletter

Autopsie du musée

Discipline : Histoire

Collection : CNRS Alpha

Publication date : 30/12/2016

Auteurs : Agnès CALLU

ISBN : 978-2-271-09064-5

Format : 15.0 x 23.0 cm

Reliure : Broché

Pagination : 258

Autopsie du musée

Études de cas (1880-2010)

Agnès CALLU

27,00

Observer en grand angle le musée du XXe siècle comme objet historique compose une démarche inédite. Elle suppose d’apprécier les enjeux politiques, sociaux, culturels et économiques qu’il suscite, à l’échelle de l’État comme des collectivités territoriales, dans des perspectives hexagonales comme transnationales. Car le musée évolue aujourd’hui dans une société ouverte à la novation esthétique et patrimoniale en même temps qu’il adopte l’acculturation des codes hiérarchiques et les évolutions entrepreneuriales ou technologiques. Partagé en deux parties (« Figures » et « Territoires »), cet ouvrage aborde des situations aux registres et répertoires différenciés. Les textes réunis ici questionnent, en longue durée, le musée et ses représentations, entre élitisme social, promotion de la culture pour tous, merchandising, aussi, des biens culturels pour chacun. Sont ouvertes ou creusées – souvent en diachronie par le témoignage d’anciens et nouveaux acteurs – plusieurs pistes amenant à discuter la place du musée dans les imaginaires collectifs, le capital symbolique d’un geste ou d’un espace architectural, le trilogue entre l’œuvre, l’artiste et celles et ceux, qui désormais pluriels et parfois concurrents, participent à sa « vie » au musée.

Préface de Roland Recht

Roland Recht est professeur honoraire au Collège de France, membre de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres. 

Agnès CALLU

Ancienne élève de l’École nationale des Chartes et de l’Institut national du Patrimoine, docteur en histoire contemporaine de l’IEP/Sciences Po – Paris, habilitée à diriger des recherches à l’EPHE, Agnès Callu est historienne, conservateur du Patrimoine au musée des Arts décoratifs, chargé du Cabinet des Dessins et chercheur associé permanent au CNRS (Institut d’histoire du temps présent).