En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site, nécessaires pour vous proposer des publicités et offres ciblées et pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus et savoir comment gérer ces paramètres. Fermer

Articles à la une

Voir les actualités

Newsletter

Cacophonies d’empire

Discipline : Linguistique

Publication date : 16/09/2010

Auteurs : JULIETTE CADIOT. DOMINIQUE AREL. LARISSA ZAKHAROVA

ISBN : 978-2-271-07031-9

Format : 15.0 x 23.0 cm

Pagination : 368

Cacophonies d’empire

Le gouvernement des langues dans l’Empire russe et l’Union soviétique

JULIETTE CADIOT. DOMINIQUE AREL. LARISSA ZAKHAROVA

28,00

Les bâtisseurs de l’Empire de Russie, puis de l’URSS, durent apprendre à gouverner une population multiethnique parlant plus d’une centaine de langues. Progressivement cette cacophonie fut transformée selon des modalités combinant quête d’assimilation et respect de la diversité linguistique. En se penchant sur l’histoire des régulations linguistiques dans l’ancien espace dominé par la langue russe, cet ouvrage s’intéresse à la construction des États russes et soviétiques, mais aussi aux héritages de cette histoire dans les États issus de l’éclatement de ces empires. Ce livre souligne l’importance des réflexions et tentatives intellectuelles, scientifiques et politiques en provenance de cette partie du monde, expérience qui a permis l’alphabétisation de masse et la transformation par l’introduction de l’écrit d’une population plurilingue.

Des projets souvent radicaux, autant utopiques que modernisateurs, furent portés par des nombreuses élites : « nationalistes » et bolcheviks firent de la langue un outil de transformation sociale et politique essentiel à leurs projets de réformes des sociétés.

Exploitant des archives inédites, cet ouvrage explore les formes d’intervention sur les langues en tant que processus complexes d’interactions entre l’état, les savants et les sociétés.

Revue de presse

« Un sujet passionnant et fort à propos dans notre environnement où domine l'idée de compétences plurilingues. »

Le Café Pédagogique, octobre  2010