En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site, nécessaires pour vous proposer des publicités et offres ciblées et pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus et savoir comment gérer ces paramètres. Fermer

Articles à la une

Voir les actualités

Newsletter

Le fixe et le volatif

Discipline : Physique / Chimie

Publication date : 18/02/2016

Auteurs : Didier KAHN

ISBN : 978-2-271-08985-4

Format : 14.0 x 22.0 cm

Reliure : Broché

Pagination : 238

Le fixe et le volatil

Chimie et alchimie, de Paracelse à Lavoisier

Didier KAHN

22,00

Un vieil adage alchimique prescrivait de rendre le fixe volatil, puis de répéter cette opération dans l’autre sens. Le fixe, ici, ce sont les faits établis par la recherche historique.

Le volatil, ce sont les légendes et les préjugés qui ont si longtemps obscurci l’histoire de l’alchimie et de l’ancienne chimie.

L’œuvre de Paracelse (1493-1541) marque le point de départ d’un long processus qui aboutira, un siècle et demi plus tard, à l’émergence de la chimie clairement conçue comme une discipline scientifique autonome.

Pour autant, la chimie n’est pas fille de Paracelse. Elle n’est pas davantage l’aboutissement logique de l’alchimie : elle en est issue de façon indirecte, et il fallut attendre la révolution chimique de Lavoisier (1787-1789) pour la consacrer définitivement, imposant désormais la chimie aux yeux de tous comme une science incontournable dans les efforts de l’homme pour comprendre la nature. Exposer cette histoire, c’est d’abord montrer ce que fut l’alchimie médiévale. C’est ensuite exposer tous ses développements à l’époque moderne, et la façon paradoxale dont, malgré son déclin tout au long du xviiie siècle, l’alchimie résista à tous les essais de réfutation jusqu’à Lavoisier.

Un ouvrage à rebours des idées reçues.

Prix Dagnan-Bouveret 2016 de l'Académie des sciences morales et politiques

Didier KAHN

Directeur de recherche au CNRS, Didier Kahn est notamment l’auteur d’Alchimie et paracelsisme en France à la fin de la Renaissance (2007), de La Messe alchimique attribuée à Melchior de Sibiu (2015) et d’une édition annotée du Comte de Gabalis, ou Entretiens sur les sciences secrètes de Montfaucon de Villars (2010).

Revue de presse

Presse : "Un thriller scientifique qui pulvérise toutes les idées reçues sur ce roman européen de la chimie." Gilles Fumey, Libération , 5 mars 2016 Entretien dans Didier Kahn dans L'Ecologiste , juin/aoüt 2016. "L'auteur du livre L e Fixe et le volatil est un fin connaisseur des...