En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site, nécessaires pour vous proposer des publicités et offres ciblées et pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus et savoir comment gérer ces paramètres. Fermer

Newsletter

Anthropologie médicale et pensée politique

Discipline : Religions

Collection : CNRS Philosophie

Publication date : 23/01/2014

Auteurs : Georges CABANIS, Marie GAILLE

ISBN : 978-2-271-07545-1

Format : 14.0 x 22.0 cm

Pagination : 250

Anthropologie médicale et pensée politique

Georges CABANIS , Marie GAILLE

23,00

Cabanis (1757-1808), ce médecin révolutionnaire, est d’abord de son siècle. Homme de salon, il fréquente Turgot, Condorcet, d’Holbach. Il est un intime de Mirabeau qu’il assiste dans ses derniers instants. Avec le Premier consul et Napoléon, il entre à l’Institut et devient sénateur… Derrière l’image artificielle d’un notable se contentant de suivre le cours de l’histoire et de l’auteur d’un seul ouvrage, le fameux Rapport du physique et du moral (1802), se cache un grand humaniste que Marie Gaille nous propose de redécouvrir.


« Des observations sur les hôpitaux » à « Quelques principes et quelques vues sur les secours publics », c’est un praticien, proche de nous, qui se dévoile. Sa conception de la médecine déborde le seul savoir des organes et des mécanismes physiques : pour Cabanis, la physiologie, l’analyse des idées et la morale ne sont que les différentes branches d’une seule science, la science de l’homme. Les textes choisis par Marie Gaille nous font découvrir un médecin réformateur, intervenant dans l’espace public, prenant en compte aussi bien le médecin que le patient, le citoyen que le pouvoir politique, le nanti que le démuni. Une approche globale, proprement politique, étonnamment contemporaine.

Georges CABANIS
Marie GAILLE

Marie Gaille est philosophe, directrice de recherches au CNRS (SPHERE). Ses recherches portent sur les controverses morales et politiques relatives au corps en matière de santé, de procréation et de mort, et sur la relation entre philosophie, médecine et anthropologie. En 2010, elle a publié La valeur de la vie et en 2011, Le désir d’enfant – histoire intime, enjeu politique et Philosophie de la médecine – frontière, savoir, clinique.

Revue de presse

Presse :   "Marie Gaille, directrice de recherches au CNRS, montre en effet, textes inédits à l'appui, que ce médecin-philosophe, figure de la Révolution et de l'Empire, a développé une réflexion originale - jusqu'à présent méconnue, bien que singulièrement...