En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site, nécessaires pour vous proposer des publicités et offres ciblées et pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus et savoir comment gérer ces paramètres. Fermer

Newsletter

Le nouveau rêve américain

Discipline : Sociologie

Publication date : 06/06/2019

Auteurs : Marie-Pierre ULLOA

ISBN : 978-2-271-11893-6

Format : 15.0 x 23.0 cm

Reliure : Broché

Pagination : 384

Le nouveau rêve américain

Du Maghreb à la Californie

Marie-Pierre ULLOA

25,00

Dans ce travail d’ethnographie urbaine qui la conduit de San Francisco à la Silicon Valley, de Los Angeles à San Diego, Marie-Pierre Ulloa se penche sur les diasporas maghrébines qui se sont installées en Californie.
En croisant des voix de différents genres, classes sociales et générations, elle montre comment les Maghrébins vivent le rêve américain dans cet Extrême-Occident qu’est la Californie. Loin des stigmatisations liées au lourd héritage colonial entre la France et l’Afrique du Nord…
À partir d’une centaine d’entretiens et d’une enquête de terrain allant des mosquées aux salles de concerts, des locaux d’associations aux jardins d’enfants, des festivals aux restaurants « ethniques », Marie-Pierre Ulloa éclaire la construction d’une maghrébinité californienne différente de celle des populations d’origine nord-africaine en France.
En son sein sont aussi pris en compte les Juifs d’Afrique du Nord qui s’en distinguent, tout en s’y incluant. Outre la gastronomie, ce qui unifie ces populations, c’est la langue française, leur lingua franca avec l’anglais. Sans faire preuve d’angélisme, la vision offerte dans cet ouvrage est celle d’une intégration réussie, sans pour autant occulter les ratés du rêve américain.

Préface de Farhad Khosrokhavar

Marie-Pierre ULLOA

Diplômée de Sciences Po Paris, docteure de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), Marie-Pierre Ulloa est l’auteure de Francis Jeanson, un intellectuel en dissidence, de la Résistance à la guerre d’Algérie (2001). Elle enseigne à Stanford University.