Présentation, traduction et commentaire par Olivier De Solan