Le film noir

Le film noir

Histoire et significations d’un genre populaire subversif

24,65 (Disponible en numérique)

Attaché à la fois au savoir-faire hollywoodien et à l’écriture des polars des années 1930, héritier latéral de l’expressionnisme allemand et indirect des romans de Ann Radcliffe et de Matthew G. Lewis, le film noir reste attaché aux noms de Billy Wilder, Fritz Lang, Otto Preminger, John Huston, Nicholas Ray, Jules Dassin, etc. Un genre qui a révolutionné l’esthétique hollywoodienne, une épopée que raconte ici Jean-Pierre Esquenazi dans un livre admirablement documenté.

Faire l’histoire du film noir, c’est examiner la vie d’une communauté d’intellectuels venus d’Europe ou de New York à Hollywood dans les années 1930, pas toujours à l’aise à l’intérieur du système hiérarchisé des Majors. Le genre naît comme une sorte d’accident industriel à la fin de la Seconde Guerre, sous le signe du défi à la censure des studios, obtenant un grand succès avant de subir de plein fouet le maccarthysme et son système de blacklistage. D’une lucidité amère, le film noir transforme les durs à cuire hollywoodiens en ratés effrayés et fascinés par des femmes fatales rebelles, et métamorphose les grandes métropoles en de gigantesques labyrinthes semblables aux châteaux hantés du gothique.

Jean-Pierre Esquenazi retrace l’histoire et la sociologie d’un genre à la fois populaire et profondément critique, commercial et pourtant avantgardiste, si souvent imité que ses thèmes apparaissent aujourd’hui convenus.

9782271070746
Cinéma et audiovisuel
29/11/2012
438
14.0 x 22.0 cm

Jean-Pierre Esquenazi a été interviewé par Timothée Leroy sur Les Zébrés Magazine, le 17 février 2013.

 

"Remarquable ouvrage."

Vinciane Strale, Lectures, mai/juin 2013.

Du même auteur
Les médias en parlent