Zones grises

Zones grises

10,00

« Espaces de dérégulation sociale, où les institutions centrales ne parviennent pas à affirmer leur domination, laquelle est assurée par des micro-autorités alternatives » : les zones grises se répandent partout sur la planète, déstabilisent les forces en présence et réveillent les tambours de la guerre. Zones de non-droit ou contrôlées par les mafias, elles sont situées quelque part à la lisière du légal et de l’illégal.
Mues par une volonté politique contre le pouvoir en place, ou une volonté économique avec la criminalité organisée, elles semblent annoncer le chaos. Pourtant elles interrogent aussi, à juste titre, notre conception de l’État, les critères de l’autorité légitime et le système international tel qu’il est organisé. Les États seraient-ils d’ailleurs responsables de leur prolifération ? Autant de problématiques abordées dans ce livre qui, pour la première fois, croise une réflexion approfondie sur la notion même de zone grise et des analyses de cas concrets, depuis la zone contrôlée par les FARC en Colombie jusqu’à nos banlieues françaises.


"Un livre stimulant sur un sujet extrêmement préoccupant,
en passe de devenir un problème majeur du XXIe siècle",
                          Politique étrangère
  • Gaïdz Minassian

    Journaliste au Monde, Gaïdz Minassian est docteur en sciences politiques et enseignant à Sciences Po Paris.

9782271093998
Biblis
20/09/2018
280
11.0 x 18.0 cm

 » Avec des cartes en noir et blanc, cela en fait un petit ouvrage à lire pour affiner ses connaissances de la scène mondiale. « 

Carto, janvier 2019

Du même auteur
Les médias en parlent