En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site, nécessaires pour vous proposer des publicités et offres ciblées et pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus et savoir comment gérer ces paramètres. Fermer

Articles à la une

Voir les actualités

Newsletter

Année du Maghreb 2015-II n°13

Discipline : Sociologie / Ethnologie / Anthropologie

Collection : Année du Maghreb

Publication date : 26/11/2015

Auteurs : Sous la direction de BAUDOUIN DUPRET ET YAZID BEN HOUNET

ISBN : 978-2-271-08831-4

Format : 15.0 x 23.0 cm

Reliure : Broché

Pagination : 320

Année du Maghreb 2015-II n°13

Pratique du droit et propriétés au Maghreb

Sous la direction de BAUDOUIN DUPRET ET YAZID BEN HOUNET

29,00

Dans les mondes musulmans, l’étude du droit et des institutions judiciaires peine à se défaire de la référence à l’islam. Cette survalorisation du référent islamique, qui s’accompagne de nombreuses erreurs d’interprétation, est d’autant plus forte que des acteurs politiques revendiquent l’application de « la sharî‘a islamique », mouvements islamistes et gouvernants finissant par s’aligner sur un même registre de discours. Ce numéro de L’Année du Maghreb procède à une étude du droit dans les sociétés maghrébines, en opérant des comparaisons avec d’autres espaces africains, comme le Soudan. Il questionne ainsi les relations du droit à l’islam, en dressant une série de constats qui se fondent sur les acquis de l’anthropologie du droit. Soucieux de combler le déficit d’attention accordée à cette question, les chercheurs ici réunis tentent de substituer à l’anthropologie du droit musulman une anthropologie du droit dans les mondes musulmans en se donnant un objet précis au cœur du droit : la propriété, le contrat qui la constitue et sa transmission. À travers une ethnographie du droit de la propriété et de son transfert, ce numéro permet d’identifier en contexte et à l’œuvre les gens impliqués dans ces activités. Il vise aussi à montrer combien, dans les pratiques quotidiennes, le référencement à l’islam s’avère occasionnel. Loin d’y être subordonnée, la dynamique du droit s’en affranchit largement.

sous la direction de
Baudouin Dupret et Yazid Ben Hounet
& Chroniques