En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site, nécessaires pour vous proposer des publicités et offres ciblées et pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus et savoir comment gérer ces paramètres. Fermer

Articles à la une

Voir les actualités

Newsletter

Hermès 81 - De la communication en diplomatie

Discipline : Communication

Collection : HERMÈS

Publication date : 27/09/2018

Auteurs : Dominique WOLTON

ISBN : 978-2-271-12131-8

Format : 22.0 x 22.0 cm

Reliure : Broché

Pagination : 256

Hermès 81 - De la communication en diplomatie

Dominique WOLTON

25,00

Les diplomates communiquent depuis toujours, mais aujourd’hui, ils ne sont plus en situation de monopole. Leurs messages sont en concurrence avec beaucoup d’autres, et le champ diplomatique est désormais investi par de multiples acteurs : médias, ONG, multinationales, musées, etc.
Avec la mondialisation et l’émergence des sociétés civiles, la diplomatie doit donc réexaminer son rapport à la communication, entendre et prendre en compte ces voix diplomatiques non officielles. Les diplomates régaliens – professionnels de la représentation et de la négociation internationale – développent depuis au moins deux décennies des compétences de « communicants », ayant à gérer l’image du pays qu’ils représentent dans un contexte informationnel souvent impossible à anticiper. Communiquer, la plupart de temps, c’est négocier pour arriver à cohabiter pacifiquement sans être pour autant en accord…
Mais curieusement, comme la plupart des professions, ils sous-estiment la complexité de la communication et la caricaturent, oubliant qu’elle est au coeur de la diplomatie. Les diplomates sont confrontés à un nombre incalculable d’informations parmi lesquelles ils doivent faire un tri, et en être parfois les acteurs. Tout a changé dans les rapports entre information, communication et diplomatie, à un moment où la « transparence du monde » et ses dangers requièrent au contraire une valorisation des multiples formes de la communication diplomatique. D’autant que les récepteurs sont de plus en plus critiques et surinformés.
Pour la première fois, la revue Hermès consacre un numéro à cette communication diplomatique, avec l’ambition d’analyser ses évolutions et ses contradictions. Que reste-til du monopole des diplomaties étatiques d’hier ? Quelles sont les conséquences de la double extension des acteurs et des domaines qui s’est produite en cinquante ans ? Comment gérer les flux incessants de l’information et de la communication ? La performance des communications techniques peut-elle réduire ces contradictions ou au contraire accroître le rôle et la légitimité des diplomaties régaliennes ?

Dominique WOLTON

Dominique Wolton a fondé en 1988 et dirige la revue internationale Hermès (CNRS). Il est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages traduits en vingt langues, parmi lesquels : Informer n’est pas communiquer ; L’Autre Mondialisation ; Internet, et après ? ; Penser la communication ; Naissance de l’Europe démocratique ; Éloge du grand public.

Du même auteur

Hermès 23/24 - La cohabitation culturelle en Europe
Dominique WOLTON , Éric DACHEUX
Hermès 48 - Racines oubliées des sciences de communication
Dominique WOLTON
Hermès 49 - Traduction et Mondialisation
Dominique WOLTON , Joanna NOWICKI , Michaël OUSTINOFF
Hermès 60 - Edgar Morin, aux risques d’une pensée libre
Dominique WOLTON
Hermès 61- Les musées au prisme de la communication
Dominique WOLTON
Hermès 62 - Les jeux vidéo
Dominique WOLTON
Hermès 63 - Murs et frontières
Dominique WOLTON
Hermès 64 - Les chercheurs au coeur de l'expertise
Dominique WOLTON
Hermès 65 - Le monde Pacifique dans la mondialisation
Dominique WOLTON
Hermès 66 - Classer, penser, contrôler
Dominique WOLTON
Hermès 68 - L'Autre n'est pas une donnée. Altérités, corps et artefacts
Dominique WOLTON
Hermès 69 - Sexualités
Dominique WOLTON