En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site, nécessaires pour vous proposer des publicités et offres ciblées et pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus et savoir comment gérer ces paramètres. Fermer

Newsletter

De Samarcande à Istanbul : étapes orientales

Discipline : Histoire

Collection : CNRS Alpha

Publication date : 17/04/2015

Auteurs : Véronique SCHILTZ

ISBN : 978-2-271-08320-3

Format : 19.0 x 26.0 cm

Pagination : 300

De Samarcande à Istanbul : étapes orientales

Hommages à Pierre Chuvin - II

Véronique SCHILTZ

50,00

Grand helléniste, arpenteur de terres et de textes, Pierre Chuvin double son érudition académique de professeur des Universités d’un intérêt vivant pour les mondes de l’Asie centrale et de la Turquie sous leurs aspects les plus divers.

Ainsi a-t-il fondé et dirigé l’Institut français d’études sur l’Asie centrale (1993-1998), avant de prendre la tête de l’Institut français d’études anatoliennes (2003-2008).

Succédant à un premier recueil d’hommages consacré au monde grec du mythos au logos, le présent volume rassemble des contributions consacrées à l’Orient centrasiatique et turc. Leur diversité est à l’image de la curiosité inlassable de celui auquel elles sont dédiées.

Des mausolées de Samarcande à la Sublime Porte, de l’Antiquité à l’époque contemporaine, de l’écrit à l’image, de l’Histoire à l’aventure, de la mythologie à la médecine, sans oublier la poésie, ce sont les facettes très multiples d’une culture d’une extrême richesse qui sont illustrées ici. 

 

Sommaire

 

Avant-propos par Véronique Schiltz

Tabula Gratulatoria

Entretien entre Valérie Hannin et Pierre Chuvin, le 4 août 2014, « Un passeur entre deux mondes »

Bibliographie de Pierre Chuvin


Prologue. Le temps des idoles
Henri-Paul Francfort, « Une idole protohistorique d’Aï Khanoum hellénistique (Bactriane, NE de l’Afghanistan) »
Paul Bernard, « Le sanctuaire du dieu Oxus à Takht-i Sangin au Tadjikistan, ou l’esprit de l’escalier »
Véronique Schiltz, « Ariane, Artémis, Cybèle et autres Nana »


I. Multiples héritages
Didier Laroche, « Retour sur Meydancıkkale : l’Anatolie entre l’empire perse et l’hellénisme »
Frantz Grenet, « Le chapitre apocalyptique du traité pehlevi Ayādgār ī Jāmāspīg. Propositions pour un décodage et pour une date »
Étienne de la Vaissière, « Theophylact’s Turkish Exkurs revisited »
Kazim Abdullaev, « L’image du sage-ascète dans l’art de l’Asie centrale »
Ashirbek Muminov , « Le thème des géants dans la culture des lieux saints en Asie centrale »
Alberto Fabio Ambrosio, « Le soufisme dans son interprétation orientaliste : le cas de Bistâmî »
Yves Porter, « Entre Dieu et la Chine : à propos du mausolée de la femme anonyme de 1360 »
Giampiero Bellingeri, « Tra Galata e Pera e il Corno d’oro: scorci e sfondi dell’Iran nei versi metropolitani di Nedim »


II. Regards croisés
Jürgen Paul, « Histoires de Turcs dans l’hagiographie persane prémongole »
Michele Bernardini, « Jacques du Fay, un Français à la Cour de Tamerlan »
Michel Tardieu, « Le derviche turc et son censeur (Varadinum, 1547) »
France Grand, « Nature morte. Ouzbékistan 1997 »
René Cagnat et René Létolle, « 1998. Un raid autour de la mer d’Aral (5-14 mai) »


III. Vent d’Est, Vent d’Ouest
Nicolas Vatin et Gilles Veinstein, « Paroles d’oġlan, jeunes esclaves de la Porte (XVIe-XVIIe siècles) »
Frédéric Hitzel, « L’institution des Jeunes de langue de Constantinople au début du XIXe siècle »
François Georgeon, « Rires en mer de Marmara. Une scène de la vie quotidienne dans l’empire ottoman en 1909 »
Edhem Eldem, « De quelle couleur était le cheval blanc de Franchet d’Espèrey ? Petite enquête sur la vérité historique »
Anne Marie Moulin, « Sur les traces des Amazones de la vaccination »
Jean-François Pérouse, « Édouard Herriot, un pédagogue laïc en Turquie (1934) : la bonne foi et la méprise »
Sophie Basch, « Du mépris à la nostalgie, de l’arabesque au Bauhaus : le modernisme turc dans la littérature française de l’entre-deux-guerres »
Michèle Aquien, « Nazim Hikmet et l’épopée »


Épilogue. Enjeux contemporains
Ahmet Kuyas, « Le Califat illusoire qui cache la République : la fin de la monarchie constitutionnelle en Turquie »
Pinar Dost-Niyego, « La concurrence anglo-américaine au sujet de la Turquie : la seconde Conférence du Caire (4-8 décembre 1943) à la lumière de nouveaux documents »
Sébastien Peyrouse, « La Chine, acteur inattendu en Asie centrale ? »
Bayram Balci, « Éducation islamique en Turquie et en Asie centrale : interactions entre mouvements privés et acteurs publics »

Retour en France…

Annick Bouillaguet, « Les jeunes filles en fleurs de Marcel Proust et l’exercice scolaire de la “dissertation” »

 

 

Véronique SCHILTZ

Véronique Schiltz est agrégée de Lettres classiques et docteur ès lettres. Orientaliste, spécialiste de l’art des nomades antiques, elle est membre de l’Institut.