En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site, nécessaires pour vous proposer des publicités et offres ciblées et pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus et savoir comment gérer ces paramètres. Fermer
" />

Articles à la une

Voir les actualités

Newsletter

La musique au pas

Discipline : Histoire

Publication date : 24/03/2016

Auteurs : Karine LE BAIL

ISBN : 978-2-271-06995-5

Format : 15.0 x 23.0 cm

Reliure : Broché

Pagination : 440

Actualités liées à l'ouvrage

La musique au pas

Être musicien sous l’Occupation

Karine LE BAIL

27,00

Dans la France occupée, la musique est un outil essentiel de l’ambitieux dispositif culturel allemand. L’Allemagne ne se proclame-t-elle pas le pays de la musique, « Deutschland, das Land der Musik » ? Pour les vainqueurs, il ne fait aucun doute que la musique française doit s’incliner devant le génie allemand.

Durant quatre ans, une frénésie de musique s’empare alors de la population : théâtres bondés pour acclamer les grands solistes germaniques, mondanités franco-allemandes autour des concerts de prestige au service de la collaboration, artistes de renom offrant leur talent au poste allemand Radio-Paris...

Qu’est-ce donc alors qu’être musicien en situation d’occupation ? Est-ce que jouer engage ? Peut-on parler d’une musique « collaboratrice », ou « résistante » ? Comment la scène musicale a-t-elle réagi à l’exclusion de ses artistes juifs, à la collaboration de ses plus éminents compositeurs et interprètes ? Quelle a été, enfin, la réalité et la portée de son épuration ?

Karine Le Bail signe la première grande étude sur cette mise au pas de la musique sous l’Occupation, et dévoile, à partir d’archives inédites tant françaises qu’allemandes, un pan méconnu de la vie culturelle des années noires.

Prix 2016 du meilleur livre sur la musique dans la catégorie " essai " décerné par l’Association professionnelle de la critique de théâtre, musique et danse. 

Prix France Musique des Muses 2017 dans la catégorie "essai".

Karine LE BAIL

Est historienne, chercheuse au CNRS (Centre de recherches sur les arts et le langage, CNRS/EHESS) et productrice sur France Musique (Les Greniers de la mémoire, À pleine voix). Elle a notamment publié Pierre Schaeffer, les constructions impatientes (2010), Jean-Louis Barrault, une vie sur scène (2010) et les mémoires d’Henry Barraud, Un compositeur à la tête de la Radio (2010).

Revue de presse

Presse : " La Musique au pas s'ouvre au domaine classique et nous fait comprendre en quoi, dans la capitale occupée, les affaires orchestrales furent un authentique jeu de pouvoir." L'Express Styles , 23-29 mars 2016 "Dans La Musique au pas , une somme très complète, l'auteure se concentre sur les lieux...

Du même auteur