LA RUSSIE - UNE PUISSANCE EN RENOUVEAU ?

LA RUSSIE – UNE PUISSANCE EN RENOUVEAU ?

Dossier n°8126

9,90

Paru en 2005, le dernier dossier de la Documentation photographique consacré à la Russie s’intitulait “La Russie entre deux mondes”. Ce titre rendait compte des interrogations suscitées par l’évolution du pays depuis sa sortie du communisme, en 1991.

En 2019, un nouveau regard s’impose : les espoirs d’un arrimage de la Russie à l’Europe et de l’adoption par ce pays des règles de la démocratie libérale ont été déçus. Parallèlement, la politique étrangère conduite par le président Vladimir Poutine nourrit l’impression d’un renouveau de la puissance russe.

 

Ce dossier se propose de faire la part, dans ce renouveau, entre l’image et la réalité. La popularité qui est celle du régime “poutinien” en dépit de son autoritarisme tient à la croissance économique que connaît le pays, alimentée par l’exportation d’hydrocarbures, au retour d’une forme de stabilité du pouvoir et à une politique de puissance qui apaise le sentiment d’humiliation suscité, dans la population russe, par la crise des années 1990.

 

Si le parti du président, Russie unie, exerce son emprise sur le système politique et si l’opposition réelle est en butte à de nombreuses entraves, le pays n’en demeure pas moins marqué par une grande diversité ethnique et religieuse. En outre, la société civile trouve un espace de contestation dans le domaine de l’écologie et un moyen d’expression sur l’internet.

 

Malgré la rente liée aux hydrocarbures, les inégalités régionales sont fortes et, hors de l’archipel dynamique formé par les grandes métropoles, les “villes scientifiques” et les sites d’exploitation gazière et pétrolière, la pauvreté demeure une réalité. Les régions non métropolitaines et éloignées des gisements énergétiques cumulent pauvreté, faiblesse des infrastructures et indicateurs démographiques médiocres.

 

Certes, la Russie impose ses volontés dans son “étranger proche” qu’elle estime être sa zone d’intérêts privilégiés, dût-elle enfreindre la légalité internationale. Toutefois, les capacités militaires du pays, hormis son arsenal nucléaire, demeurent modestes par rapport à celles des autres puissances importantes. Si la Russie conserve une influence à l’échelle mondiale, c’est principalement grâce à l’ambitieux développement d’un soft power fondé sur les médias traditionnels et l’internet.

 

Ce dossier de la Documentation photographique permet d’appréhender les forces et les faiblesses de la Russie à un moment où ce pays s’efforce de redevenir une puissance incontournable des relations internationales.

La rédaction

Le Sommaire

 

Institutions et exercice du pouvoir

18-19 Un fédéralisme confronté à des forces centrifuges

20-21 Le système politique et les oppositions en Russie

22-23 Le patriotisme russe aujourd’hui

24-25 Sport, pouvoir et société

De fortes inégalités territoriales

26-27 Les inégalités économiques régionales

28-29 Moscou face à la métropolisation

30-31 La démographie russe, chantier politique majeur

32-33 L’Extrême-Orient, une reconquête perpétuelle ?

Une société aux identités multiples

34-35 La Russie, une fédération multiethnique

36-37 La Russie, une mosaïque religieuse

38-39 Le Runet

40-41 L’écologie, un nouveau vecteur de contestation ?

Des atouts économiques

42-43 Hydrocarbures : des enjeux stratégiques

44-45 Héritages scientifiques et projets d’avenir

46-47 L’agriculture russe : un potentiel inexploité ?

La Russie, puissance mondiale ou régionale ?

48-49 La Russie et son « étranger proche »

50-51 L’Arctique russe, une zone périphérique ?

52-53 Le « retour » de la Russie au Moyen-Orient

54-55 Russie – UE, une relation ambivalente

56-57 Russie – États-Unis, une rivalité asymétrique

Les vecteurs de la puissance russe

58-59 Image et réalité de la puissance militaire russe

60-61 La Russie dans la cyberguerre

62-63 Les instruments du soft power russe

Les médias en parlent