L'espace de l'imaginaire

L’espace de l’imaginaire

Essais et détours

26,00 (Disponible en numérique)

Match de football ou manifestation, aménagement des parcs naturels ou des villes capitales, récits utopiques ou traités philosophiques, institution de la frontière ou des ethnies dans les colonies, éloge du mondial ou du local en écologie politique et dans la production économique… Qu’y a-t-il donc de commun entre tous ces éléments ?

Tous relèvent d’une construction imaginaire. L’imaginaire social est l’arrière-plan de nos schémas de significations et d’actions collectives. Plus que l’attribut d’une société, il est la condition même de son existence ; il participe de l’institutionnalisation de chacune, ainsi que de nos façons communes de penser le monde, et de nous penser en son sein. Aucune expérience individuelle, aucune réalité sociale n’existant indépendamment de l’espace concret dans lequel elles se déploient, l’étude de la pluralité des formes de spatialité des imaginaires sociaux permet de porter sur nos sociétés modernes un regard original et éclairant.

  • Bernard Debarbieux

    Bernard Debarbieux est professeur de géographie et d’aménagement du territoire à l’université de Genève.

9782271088246
01/10/2015
312
15.0 x 23.0 cm

« Bernard Debarbieux s’intéresse dans cet ouvrage à la dimension spatiale des imaginaires sociaux, portant ainsi un éclairage original sur nos sociétés modernes. »

Le Journal de l’UNIGE (Université de Genève), 19 novembre 2015

« Ce livre se présente sous la forme de quatre essais : le premier s’intéresse à la spatialité des imaginaires sociaux modernes (un match de football ou une manifestation), le second à la spatialité étatique (frontière et mariage du territoire), le troisieme à l’imaginaire national (nationalité, langue, religion) et le quatrième aux ensembles imaginaires postnationaux (mondialisation, localisme). Chaque essai est suivi d’un « détour », apportant des illustrations contextualisées. »

Carto, mai/juin 2016

Du même auteur
Les médias en parlent