Le Gyptis

Le Gyptis

Reconstruction d’un navire antique : Notes photographiques, Marseille (1993-2015)

20,00 (Disponible en numérique)

Ce livre de photographies, tel un carnet de bord, retrace l’aventure scientifique de la reconstruction et de la navigation, selon les techniques antiques, d’un bateau grec archaïque du VIe siècle av. J.-C., baptisé Gyptis. Accompagné d’un texte court et didactique, il nous explique, de la découverte de l’épave à Marseille en 1993 jusqu’à la mise à flot de sa réplique en 2013, comment les descendants des premiers colons de Marseille, venus de leur lointaine mer Égée, ont construit ce bateau « cousu », entièrement assemblé par ligatures, et ont navigué sur cette grande barque côtière à voile carrée.

Les photographes, Loïc Damelet, Christine Durand et Philippe Groscaux (†) du Centre Camille Jullian, laboratoire d’archéologie méditerranéenne d’Aix-en-Provence (Aix-Marseille Université, CNRS) à l’origine du projet, ont saisi jour après jour chacune des étapes de ce défi afin d’illustrer aussi bien le travail des charpentiers que celui des archéologues, tels Patrice Pomey et Pierre Poveda, qui ont conçu et réalisé le Gyptis.

,
9782271087041
20/08/2015
144
17.0 x 21.0 cm

« Le livre relève d’une réflexion plus large sur la place des machines, des instruments dans l’univers du travail, ceux-ci constituant parfois même des prothèses, comme nous le révélait récemment Hélène Mialet au sujet de Stephen Hawking. Françoise Waquet veut montrer le caractère composite de cette culture matérielle dont les routines ont parfois masqué la nouveauté. »

Stéphane Van Damme, La Quinzaine littéraire, 1er-15 septembre 2015

« Ce livre de notes photographiques témoigne de la construction du Gyptis (…) et des essais de navigation, depuis la sélection de chênes dans la forêt jusqu’au passage d’un cap sous voile en passant par les portraits des charpentiers. Les images des photographes du centre Camille Julian d’Aix-en-Provence sont belles et informatives. »

Pour la Science, mai 2016

« Se présentant comme un carnet de bord, ce petit livre retrace l’aventure scientifique de la reconstruction d’un de ces navires archaïques avec lesquels les colons égeens arrivèrent à Marseille. »

Le Marin, 8 juillet 2016

Du même auteur
Les médias en parlent