Jean Guyot

Jean Guyot

Un financier humaniste

25,00 (Disponible en numérique)

À travers la vie d’un grand banquier d’affaires et homme d’influence, une plongée dans la France politique et économique des cinquante dernières années.

Né en 1921 dans une famille de la bourgeoisie grenobloise, Jean Guyot rejoint la Résistance en 1943 et réussit le concours de l’Inspection des Finances après la Libération. Conseiller de Robert Schuman aux Finances puis au Quai d’Orsay, il occupe ensuite le poste hautement politique de sous-directeur du Trésor au moment où la France doit remettre ses finances en ordre. Recruté par Jean Monnet, il rejoint la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA), étape fondatrice de la construction européenne. Ses convictions et son action au service de l’Europe sont bien antérieures à sa carrière de banquier et restent le marqueur de ses engagements sa vie durant.

Son expérience des finances publiques n’échappe pas aux deux grands patrons de la Banque Lazard, André Meyer et Pierre David-Weill qui font de lui le principal responsable des secteurs industriels français au sein de la banque à Paris. Jean Guyot jouera un rôle essentiel dans la création du « nouveau franc » et conseillera de nombreux hommes politiques, de Couve de Murville à Georges Pompidou et Giscard d’Estaing.

Personnalité peu connue du grand public, Jean Guyot est l’un de ces « Messieurs de Lazard », un banquier discret mais considéré comme l’une des trente personnalités les plus puissantes de France à l’époque. Guidé par le sens de l’intérêt national, même après l’arrivée au pouvoir de Mitterrand en 1981, il va jouer, tout au long de la seconde moitié du xxe siècle, un rôle majeur dans la modernisation de l’industrie française.

  • Alessandro Giacone

    Ancien élève de l’École normale supérieure, agrégé d’histoire et d’italien, maître de conférences à l’université de Grenoble, Alessandro Giacone est spécialiste des institutions et des élites européennes après 1945.

9782271087577
24/09/2015
424
15.0 x 23.0 cm

« Dans cette biographie, Alessandro Giacone nous dresse le portrait d’un chantre de la cause européenne et de la modernisation de l’industrie française dont la discrétion médiatique n’avait d’égale que son entregent et sa sagacité. »

Le Bulletin Quotidien, 9 octobre 2015

« A travers la vie de Jean Guyot, grand banquier d’affaires et homme d’influence, ce livre est une plongée dans la France politique et économique des cinquante dernières années. »

Martine Robert, Les Echos, « Le Livre du jour », 22 octobre 2015

« Ce livre raconte la vie de Jean Guyot, personnalité peu connue du grand public, mais qui fut un banquier très influent dans la seconde moitié du XXe siècle. »

Revue Banque, janvier 2016

Retrouvez également Alessandro Giacone dans le numéro 28 de la revue Histoire@Politique (janvier-avril 2016).

« Appuyé sur une parfaite connaissance du personnel politique et financier français et européen… associée à une capacité à toujours contextualiser le parcours individuel…, ce travail parvient à montrer non seulement le fonctionnement de « la banque de la rue Pillet-Wille [qui] a érigé le silence en règle d’or » (p. 119), mais aussi son évolution, de la banque de conseil, discrète et dominée par ses associés-gérants, à la structure médiatisée et mondialisée cotée en Bourse. Insérant, toujours avec beaucoup de fluidité, des extraits des sources largement inédites…, l’auteur réussit à placer les hommes au coeur de l’histoire financière, en décryptant subtilement les jeux de pouvoir… et les idées qui les animent. »

Renaud Boulanger, Vingtième Siècle, avril-juin 2016

Les médias en parlent