Éloge de l’empirisme

Dialogue sur l’épistémologie des sciences sociales

18,00 (Disponible en numérique)

Connu du grand public pour ses interventions souvent à contre-courant sur l’Europe et la vie politique française, Emmanuel Todd est d’abord et avant tout un chercheur. Ce dialogue, qui s’est tenu dans le cadre d’un séminaire d’épistémologie, est l’occasion pour l’historien des structures familiales, héritier de l’école des Annales, de revenir sur son parcours, de discuter de ses outils, de son rapport aux écoles historiques et sociologiques, mais aussi de débattre de ses « intuitions » et hypothèses sur le devenir économique et politique des sociétés contemporaines.
Un processus de recherche est-il par définition fait d’aléas et d’imprévus ? Quel usage l’historien doit-il faire des données quantitatives ? Comment, dans la perspective d’une théorie générale des processus sociaux, penser l’articulation entre l’État et les structures familiales ? Le savoir des sciences sociales est-il émancipateur ? Les sociétés humaines préfèrent-elles ignorer la vérité de ce qu’elles sont ?
À ces questions fondamentales d’épistémologie des sciences sociales, Emmanuel Todd apporte des réponses aussi originales que respectueuses des faits, et, non sans humour, échange en toute liberté.

Dialogue préparé et animé par Marc Joly
Texte établi par Marc Joly et François Théron

9782271133410
Interdépendances
04/06/2020
192
14 x 22 cm

« (…) l’anthropologue et historien des structures familiales revient sur son travail, explicite son rapport aux différentes écoles historiques, et teste les hypothèses qu’il avance sur « le devenir économique et politique des sociétés contemporaines ». »

Robert Maggiori, Libération, 6 juin 2020

« Derrière les coups de gueule et les formules provocatrices, il y a un chercheur et une œuvre qui ont marqué l’histoire des sciences sociales des dernières décennies. »

Claire Chartier, L’Express, 11 juin 2020

« En définitive, Eloge de l’empirisme constitue à la fois un éclaircissement sur la démarche d’Emmanuel Todd et une invitation à (re)lire son œuvre. »

Benjamin Caraco, Nonfiction.fr

Les médias en parlent