Finance et calomnie

L’abbé Terray, ministre de Louis XV

25,00 (Disponible en numérique)

L’abbé Terray, conseiller au parlement de Paris, Contrôleur général des finances et directeur des Bâtiments du roi, a laissé derrière lui une image exécrable construite dès 1776 par un libelle infamant, un véritable bestseller écrit par deux pamphlétaires virulents.
Perçu comme ambitieux, avide et libertin, le ministre déchaîne les passions à une époque où la calomnie est une puissante arme politique pour dénoncer en vrac les arrêts du Conseil, la favorite du Barry, les dépenses de cour ou les financiers, en bref le despotisme ministériel. Derrière cette colère se cache la rancœur tenace des puissants dont le ministre a réduit les pensions, taxé les domaines, augmenté les charges… La rigueur du Grand houssoir dérange la haute noblesse comme la bourgeoisie, dont les contrats de rentes font craquer les armoires des notaires.
Ce ministre est pourtant doté d’un esprit de modération, d’une grande capacité de travail et, n’en déplaise à ses détracteurs, d’une sensibilité raisonnée pour le peuple, dont il défendit les intérêts dans la guerre des grains. Père d’une fille naturelle qu’il tente de protéger, il a quelques amis auxquels il reste fidèle, sans appartenir néanmoins à aucun clan. Il fait montre d’un goût sûr pour les arts et la nature qu’il met en scène dans son château de La Motte-Tilly.
Dans cette biographie, la première sur ce personnage, Marie-Laure Legay brosse le portrait d’un homme méprisé, avec en toile de fond les dernières années du règne de Louis XV, entre relâchement des mœurs et triomphe de la spéculation.

  • Marie-Laure Legay

    Marie-Laure Legay, agrégée d’histoire et docteur de l’université de Lille, est professeur d’histoire moderne ...

9782271127075
22/04/2021
320
15 x 23 cm
Les médias en parlent