La politique musulmane de la France

La politique musulmane de la France

Un projet chrétien pour l’islam ? 1911-1954

25,00 (Disponible en numérique)

Comment définir la politique de la République en terre d’islam ?

Jusqu’au début des années 1950, à l’ère des colonies, la France tente de centraliser en métropole les forces d’un empire musulman éclaté. L’axe déterminant de cette politique est l’islam, que l’on veut réformer en le « christianisant » afin d’assimiler les musulmans aux Français. Cette expérience du passé colonial français nourrit encore aujourd’hui le rapport à l’islam et aux musulmans en France.

Jalila Sbaï retrace pour la première fois l’histoire de cette politique, de la question du califat à celle de Palestine, des protectorats aux mandats, en passant par les débats idéologiques sur la supériorité ou non de la civilisation chrétienne sur la civilisation musulmane. Elle souligne l’influence capitale des institutions mises en place par la France pour orienter cette politique : Commission interministérielle des affaires musulmanes, Haut-comité méditerranéen, Centre des Hautes études et d’administration musulmane… Au cœur de ces dispositifs, nombre d’orientalistes chrétiens, fonctionnaires-savants-experts de l’empire, jouent un rôle majeur : Louis Massignon et Robert Montagne ont, parmi d’autres, marqué de leur empreinte cette politique musulmane de la France.

Préface de Henry Laurens

 

  • Jalila SBAI

    Historienne, diplômée d’arabe, de relations internationales et de sociologie, Jalila Sbaï, chercheuse associée à la chaire d’histoire contemporaine du monde arabe du Collège de France, a enseigné pendant plusieurs années à l’Inalco.

9782271066732
31/05/2018
392
15.0 x 23.0 cm

 » Ce livre nous renseigne sur des aspects méconnus de notre histoire entre Maghrébins et Français.  »

En dialogue, décembre 2018

 » Volontiers tranchant, et appelant probablement à des débats nourris, l’ouvrage de Jalila Sbaï permet un regard neuf et alerte sur les débats actuels sur l’islam de France. »

L’Ours, janvier 2019

« La jeune historienne Jalila Sbaï interroge les institutions mises en place par la IIIe République pour définir une politique cohérente vis à-vis d’une communauté musulmane toujours plus présente dans l’empire colonial. »

L’Histoire, septembre 2019

 

 

Les médias en parlent