La violence

La violence

Regards croisés sur une réalité plurielle

39,00 (Disponible en numérique)

Qu’elle soit verbale, gestuelle ou intellectuelle, la violence interpelle. Hier comme aujourd’hui, elle reste un enjeu majeur et une préoccupation quotidienne de l’ensemble des acteurs sociaux et politiques tout comme des professionnels du droit. Pourtant, ce paradigme de violence, polysémique, d’une définition souvent floue, s’avère d’une analyse difficile et nécessite une approche plurielle, capable d’interroger à la fois la société, la religion, le droit et la politique, en Europe et dans le reste du monde, du Moyen Âge au xxe siècle.

En adoptant cette méthode, qui autorise une lecture à variable multiple des formes de la violence, les vingt-neuf chercheurs ici réunis proposent des interprétations, des hypothèses et des résultats stimulants et fructueux, dans des champs aussi divers que ceux de l’histoire, de l’histoire de l’art, de la gender history, de la littérature, de l’histoire des idées et de l’anthropologie.

Les études rassemblées dans ce volume prêtent une attention toute particulière aux cas singuliers et collectifs, ainsi qu’à l’acteur face au « système » existant (social, politique, religieux, économique), en mesure de saisir réellement ce phénomène pluriel sur un plan à la fois diachronique et synchronique.

Aussi la violence, dans ses configurations multiples, dévoile-t-elle les réponses données par les autorités – religieuses et laïques –, la famille, la parenté, le voisinage, la communauté, les intellectuels, les artistes, les compositeurs entre le Moyen Âge et l’époque contemporaine.

9782271071040
CNRS Alpha
25/11/2010
650
15.0 x 23.0 cm

« Ambitieux, ce projet l’est donc de par sa volonté de brosser un portrait global et complet de la violence au fil des âges et des sociétés. »

Fabienne Giuliani, Revue historique 2011, n°660.

Les médias en parlent