Paradoxes de la transgression

Paradoxes de la transgression

24,65 (Disponible en numérique)

Mahomet caricaturé, tombes profanées, Marseillaise sifflée… De quoi la transgression est-elle le nom ? Comment définir cette notion qui envahit l’actualité, mobilise la réflexion des philosophes, des sociologues, des juristes, bouscule nos systèmes de représentations et interroge en profondeur les conditions de notre existence collective ? Voici le premier ouvrage de fond sur un concept d’une richesse extraordinaire pour les sciences humaines.

La transgression se réduit-elle à la désobéissance, à la licence, au crime ? Que nous dit-elle de la faute, du désir, du péché, de la règle, de l’ordre et de la raison ? Que révèle-t-elle sur la déviance et sur la norme ? Sur la puissance des tabous et la force du refoulé ? Des pamphlets de l’Ancien Régime aux transgressions de l’art contemporain, de la sexualité au blasphème, de Sade à Freud en passant par Bataille et Caillois, ce parcours ambitieux et pluriel invite à repenser les limites du tolérable et la force des interdits.

Avec les contributions de Georges Balandier, Philippe Braud, Emmanuelle Danblon, Jeanne Favret-Saada, Guy Haarscher, Michel Hastings, Nathalie Heinich, Jean-Vincent Holeindre, Loïc Nicolas, Albert Ogien, Ruwen Ogien, Cédric Passard, Christelle Reggiani, Philippe Roussin, Sébastien Schehr, Erwan Sommerer.

  • Loïc Nicolas

  • Cédric Passard

    Cédric Passard est maître de conférences à l’Institut d’études politiques de Lille et chercheur au CERAPS-CNRS.

  • Michel Hastings

    Michel Hastings est Professeur des Universités en science politique à l’Institut d’études Politiques de Lille et chercheur au CERAPS-Lille 2 ...

9782271071415
27/09/2012
15.0 x 23.0 cm

Cédric Passard était l’invité de Pierre-Edouard Deldique dimanche 23 septembre dans "Idées" sur RFI.

 

"Des analyses particulièrement intéressantes sur les limites et les interdits qui cadrent la transgression et sur le rôle complexe parfois paradoxal, que celle-ci peut avoir dans les sociétés."

Vinciane Strale, Lectures, mai/juin 2013.

 

"Rien n’est sacré Sacraliser, c’est abdiquer. Il revient à chacun de réfléchir à ses liens et adhésions, toujours ponctuels. La transgression n’est pas toujours délinquance, elle est aussi, souvent, dissidence, o combien nécessaire. Précipitezvous, chers lecteurs, sur cette mme que constitue cet ouvrage."

Patrick Henrart, La Raison, décembre 2013

Du même auteur
Les médias en parlent