Zygmunt Bauman

Zygmunt Bauman

Les illusions perdues de la modernité

25,00 (Disponible en numérique)

Zygmunt Bauman est une figure majeure de la sociologie européenne. Son œuvre est dominée par l’inquiétude provoquée par la succession des crises politiques, économiques, morales qui affectent nos sociétés contemporaines. Du Coût humain de la mondialisation à L’éthique a-t-elle une chance dans un monde de consommateurs ?, ses travaux portent un diagnostic corrosif sur notre époque sans se laisser enfermer dans des cadres théoriques trop univoques.

Diversifiant les angles d’interprétation, engagé dans un constant dialogue avec une multitude d’auteurs, de Camus à Levinas, de Gramsci à Arendt, Bauman parvient à embrasser la complexité des phénomènes sociaux en couvrant des champs de réflexion a priori hétérogènes – de l’interrogation sur le statut de l’Holocauste dans l’histoire de la modernité industrielle à l’avènement du consumérisme dans nos sociétés devenues « liquides ». C’est cette exigence critique singulière que nous rend présent Pierre-Antoine Chardel dans cet essai, le premier en français consacré à ce penseur hors norme.

  • Pierre-Antoine Chardel

    Docteur en philosophe et sciences sociales, habilité à diriger des recherches de l'Université de Paris (Faculté des SHS - Descartes), Pierre-Antoine Chardel est professeur à IMT-BS (Institut Mines-Télécom Business School), membre de l’Institut Interdisciplinaire d'Anthropologie du Contemporain (IIAC, UMR 8177, CNRS / EHESS) et chercheur invité au MédiaLab de Sciences Po- Paris ...

9782271075420
CNRS Philosophie
21/02/2013
224
15.0 x 23.0 cm

  • Presse :

« L’ouvrage de Chardel propose une plongée stimulante dans les travaux du sociologue de la société ʻliquideʼ. »

Laurent Etre, L’Humanité, 12 mars 2013.

 

« Espérons que cette très utile introduction à la pensée liquide d’un auteur ouvert à l’incertain et à l’inattendu, qui refuse tout système, incite à aller aux textes mêmes. »

Thierry Paquot, Esprit, mai 2013.

 

« L’ouvrage offre au total un tour d’horizon aussi honnête et qu’utile. »

Clément Lefranc, Sciences Humaines, juillet 2013.

 

"L’ouvrage de Chardel enthousiasme par sa capacité à discuter les points de vue de Bauman en miroir de ses lectures multiples."

Christian Ciocca, La Cité (Presse de Suisse), le 27 septembre 2013.

 

"Signification de l’holocauste dans le projet moderne, avènement d’une societe de risques et d’insécurités, evolution de l’éthique dans les
societes occidentales contemporaines sont autant de thèmes centraux de la pensée de Z. Bauman, et il appartient à P. A. Chardel d’avoir su apporter cohérence et concision à ce vaste ensemble théorique."

Simon Tabet, Revue française de Sciences politiques, octobre 2013

 

  • Radio/Télé :

Pierre-Antoine Chardel était l’invité de François Noudelmann pour "Le journal de la philosophie" sur France culture le 19 mars 2013.

 

Pierre-Antoine Chardel était l’invité de Philippe Arondel pour "Midi magazine" sur Fréquence protestante le 21 mai 2013.

Du même auteur
Les médias en parlent