Joie et liberté chez Bergson et Spinoza

Joie et liberté chez Bergson et Spinoza

28,00

En affirmant que « tout philosophe a deux philosophies : la sienne et celle de Spinoza », Bergson exprime avant tout que le philosophe se doit de rompre avec une pensée dogmatique qui n’a plus lieu d’être et que Spinoza incarne tout particulièrement. Le spinozisme manifeste la pente de l’intelligence lorsqu’elle suit sa logique propre sans être rectifiée par le recours à l’expérience. Or, c’est cette démarche systématique que la philosophie doit désormais abandonner.

Bergson est néanmoins hanté par la pensée de Spinoza et le rapport qu’il entretient avec lui, en particulier dans ses cours au Collège de France, met en évidence un lien bien plus complexe et subtil qu’un simple rapport d’opposition. Contre la tendance à la clôture et à la systématicité, Bergson va alors privilégier chez Spinoza la tendance à l’ouverture et au mysticisme. En mettant en lumière cet aspect, cet ouvrage montre la sympathie intellectuelle qui réunit ces penseurs autour des notions de joie et de liberté. C’est pourquoi la figure du Christ va constituer un modèle non seulement éthique mais ontologique. Le terme de mysticisme, chez ces deux auteurs, ne désigne ni le refus de l’expérience ni celui des sciences positives mais renvoie à un rationalisme élargi jusqu’à l’amour du réel.

  • Lionel Astesiano

    Professeur agrégé et docteur en philosophie, il enseigne dans le secondaire et à l’université de Bourgogne. Il consacre ses recherches à Spinoza, Bergson ainsi qu’aux questions liées à l’éducation et la laïcité.

9782271090706
10/11/2016
464
15.0 x 23.0 cm

« Une confrontation entre les pensées de H. Bergson et de B. Spinoza, traditionnellement opposés en raison de la divergence de leurs positions sur la liberté, l’action et sa détermination. Néanmoins, l’auteur pointe une approche commune de la joie comme moteur dans la vie. »

Livres Hebdo, 18 novembre 2016

« Cet ouvrage montre la sympathie intellectuelle qui réunit Bergson et Spinoza, autour des notions de joie et de liberté. »

J.S, Le bien Public, 29 novembre 2016

 » On ne peut qu’être reconaissant à ce travail très pédagogique qui nous fait entrer avec clarté à l’intime de deux penseurs difficiles. »

Chantal Amiot, Etudes, Avril 2017

 « En évitant un comparatisme abstrait et purement artificiel, l’auteur procède ainsi à une confrontation construite et très approfondie entre les deux philosophes. Comment ? En montrant dans un premier temps l’intérêt profond que Bergson a toujours témoigné pour Spinoza. »

Saverio Ansaldi, Bulletin de Bibliographie Spinoziste XXXIX, 2017

 » L.Astesiano montre ainsi dans son ouvrage, d’une façon convaincante et subtile, les thèmes philosophiques communs que partagent Spinoza et Bergson. « 

Saverio Ansaldi, Archives de philosophie, 2018

Radio

Chronique  » Deux minutes papillon  » par Géraldine Mosna-Savoye dans l’émission  » Les chemins de la philosophie  » sur France Culture, jeudi 22 juin.

Les médias en parlent