Le trésor des ondes gravitationnelles

25,00 (Disponible en numérique)

Jusqu’au XIXe siècle, nous n’avions, pour observer l’Univers, qu’une seule source d’informations : la lumière visible émise par les objets du cosmos. À cela se sont ajoutées, au XXe siècle, la détection d’autres rayonnements électromagnétiques – notamment radio, rayons X ou infrarouge –, puis celle des neutrinos ainsi que de particules à haute énergie, que l’on appelle « rayons cosmiques ».
Le 17 août 2017 a eu lieu un événement d’une importance considérable pour l’astronomie et la physique. Pour la première fois, on a détecté conjointement, en provenance d’une même source, un rayonnement électromagnétique et une onde gravitationnelle. Contrairement aux autres ondes connues, une onde gravitationnelle ne se propage pas à l’intérieur de l’espace-temps, elle est une fluctuation de la trame de l’espace-temps lui-même, engendrée par des masses accélérées. À son passage, l’espace s’étire ou se contracte, le temps « accélère » ou « ralentit ».
Phénomène physique extraordinaire prédit par la relativité générale, dont la détection est le fruit de véritables prouesses sur le plan aussi bien théorique que pratique, les ondes gravitationnelles, en ouvrant une nouvelle fenêtre d’observation de l’Univers, ont également vocation à révolutionner nos connaissances.
Un ouvrage simple et lumineux revenant sur la genèse du concept, l’histoire de cette détection hors du commun, et les riches promesses qu’elle porte.

  • Pierre Spagnou

    Est ingénieur et enseigne l’histoire de la physique à l’ISEP (école d’ingénieurs du numérique) ...

9782271124227
Le Banquet scientifique
09/01/2020
214
15 x 23 cm

« Ouvrage très accessible »

Le Journal du CNRS, mars 2020

Du même auteur
Les médias en parlent