Ondes gravitationnelles et trous noirs

Ondes gravitationnelles et trous noirs

8,00 (Disponible en numérique)

En novembre 1915, Einstein finalise sa très révolutionnaire Théorie de la Relativité générale qui postule que l’espace est une structure élastique, déformée par la présence en son sein de masse ou d’énergie. Deux masses en mouvement l’une par rapport à l’autre vont engendrer une onde de déformation de l’espace, appelée « gravitationnelle ».
Une telle onde, arrivant sur Terre, cause une fluctuation de la distance entre les objets. Bien que l’effet soit très difficile à observer, des détecteurs ont pu être construits, dont les dimensions s’étendent sur plusieurs kilomètres. Le 14 septembre 2015, une onde gravitationnelle a enfin été observée. La comparaison entre cette observation et les prédictions tirées de la théorie d’Einstein a montré que cette première onde avait été émise par la coalescence de deux trous noirs, situés à 1 milliard d’années-lumière. Outre la considérable prouesse technique, fruit d’une collaboration internationale d’une rare ampleur, c’est une nouvelle fenêtre d’observation de l’Univers qui s’ouvre.

9782271125385
Les Grandes Voix de le Recherche
06/06/2019
96
12.0 x 17.0 cm
Du même auteur
Les médias en parlent