De la volatilité comme paradigme

De la volatilité comme paradigme

La politique étrangère des États-Unis vis-à-vis de l’Inde et du Pakistan dans les années 1970

32,00

L’analyse de la politique étrangère des États-Unis vis-à-vis de l’Inde et du Pakistan durant les années 1970 s’avère cruciale pour comprendre les racines des défis auxquels Washington se retrouve aujourd’hui confronté en Asie du Sud.

C’est au cours de cette décennie, qui va du conflit indo-pakistanais de 1971 à l’invasion soviétique de l’Afghanistan en décembre 1979, de Richard Nixon à Jimmy Carter, que se cristallisent les contours géopolitiques actuels de la région. Une période qui forgera le rapprochement sino-américain contre l’URSS mais verra aussi se renforcer le double jeu pakistanais et émerger la prolifération nucléaire et le radicalisme religieux, expliquant, en partie, l’essor d’al-Qaïda dans les années 1990 et l’échec de la coalition en Afghanistan depuis 2001. Utilisant des archives gouvernementales inédites (notamment américaines), cet ouvrage retrace l’évolution de la stratégie régionale des États-Unis. Il analyse comment cette dernière, bien qu’influencée par des questions de politique intérieure et par les stratégies respectives d’Islamabad et de New Delhi, fut avant tout conçue à l’aune des brutales transformations de la Guerre Froide globale. Il démontre également en quoi la volatilité extrême de la politique américaine contribua à planter les germes d’une profonde instabilité dont les effets se font toujours ressentir dans l’ère post-11 septembre.

  • Thomas Cavanna

    Agrégé et docteur en histoire (Sciences Po), ancien Fox Fellow à Yale, ancien Lecturer à l’Université de Pennsylvanie, et diplômé d’École Supérieure de Commerce (Audencia) ...

9782271089069
CNRS Alpha
28/02/2017
304
15.0 x 23.0 cm
Les médias en parlent