Se soigner par soi-même

Se soigner par soi-même

23,00

Bénéfique, économique pour certains, irresponsable ou dangereuse pour d’autres, l’automédication, largement pratiquée en France, suscite des opinions contraires. Acheter des produits en pharmacie sans ordonnance relève en fait d’un bricolage complexe qui intéresse tant les rapports à son médecin, à son pharmacien, que les pratiques d’autosoin en plein essor.

Menant l’enquête dans l’ouest de la France, les auteurs ont analysé l’automédication pendant plusieurs années en s’intéressant aux pratiques médicamenteuses et non médicamenteuses. L’équipe de recherche, composée de médecins, géographes sociaux et sociologues, a associé des enquêtes quantitatives sur de très grands échantillons et des enquêtes qualitatives innovantes, comme les journaux de santé.

À dessein, cet ouvrage présente à la fois les méthodes et les résultats, augmentés d’une bibliographie de référence. Et, si les résultats ont un caractère finalement assez trivial, celui d’une « combinaison » de prescriptions médicales et d’automédication, cette recherche révèle surtout la diversité et les différenciations des « bricolages » selon les territoires et les catégories sociales, ainsi qu’une valorisation massive du « naturel », caractéristique de notre époque mais inscrite dans des schémas de soin qui perdurent depuis des siècles.

  • Laurent Brutus

    Laurent Brutus, médecin généraliste, est maître de conférences associé de médecine générale à l’Université de Nantes.

  • Sébastien Fleuret

    Sébastien Fleuret, géographe de la santé et directeur de recherche au CNRS, dirige le site Angevin de l’UMR Espaces et société.

  • Véronique Guienne

    Véronique Guienne, professeur de sociologie et chercheur au CENS, enseigne à l’Université de Nantes. 

9782271115959
CNRS Alpha
15/12/2017
170
15.0 x 23.0 cm
Les médias en parlent