En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site, nécessaires pour vous proposer des publicités et offres ciblées et pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus et savoir comment gérer ces paramètres. Fermer

Newsletter

Hermès 77 - Les incommunications européennes

Discipline : Communication

Collection : HERMÈS

Publication date : 25/05/2017

Auteurs : Dominique WOLTON

ISBN : 978-2-271-11561-4

Format : 22.0 x 22.0 cm

Reliure : Broché

Pagination : 312

Hermès 77 - Les incommunications européennes

Dominique WOLTON

25,00

En 1957, le traité de Rome donnait naissance à la Communauté économique européenne. Soixante ans plus tard et après six vagues d’élargissement, l’Union européenne compte désormais 510 millions de citoyens, répartis dans 28 pays. Mais institutions et géographie se superposent sans toujours s’articuler, et les Européens ont souvent des visions différentes du monde, des frontières, de la politique, de leur destin.

Ces situations d’incommunication se produisent parce qu’il existe un fonds commun : l’accord implicite des peuples sur l’existence d’une identité européenne et sur la grandeur du projet. L’europhobie actuelle n’est pas majoritaire et ne remet pas en cause structurellement l’utopie européenne. Trois incommunications coexistent : 1) au sein des 28 ; 2) entre les Européens de l’Ouest et l’Europe centrale et orientale ; 3) entre l’Europe et sa façade sud. Leur examen montre à la fois la distance entre les Européens et ce qui les rapproche.

Pourquoi la plus grande utopie politique, économique, culturelle de l’histoire du monde n’est-elle pas plus valorisée par les Européens eux-mêmes ? Pourquoi, malgré leurs différences, ne sont-ils pas plus fiers du travail accompli et de l’exemple que représente l’Europe pour le reste du monde ? Le projet européen ne signifie pas l’imposition d’un consensus, l’injonction d’une européanité subie. Il implique au contraire l’acceptation de l’autre, sa reconnaissance et la discussion. En un mot, la négociation, qui est au cœur de la communication politique et des objectifs de la revue Hermès. Le présent numéro propose de mieux comprendre ces incommunications européennes, d’en explorer les sources et de contribuer à promouvoir ce modèle de communication si unique dans l’histoire du monde.

Dominique WOLTON

Dominique Wolton a fondé en 1988 et dirige la revue internationale Hermès (CNRS). Il est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages traduits en vingt langues, parmi lesquels : Informer n’est pas communiquer ; L’Autre Mondialisation ; Internet, et après ? ; Penser la communication ; Naissance de l’Europe démocratique ; Éloge du grand public.

Du même auteur

Hermès 23/24 - La cohabitation culturelle en Europe
Dominique WOLTON , Éric DACHEUX
Hermès 48 - Racines oubliées des sciences de communication
Dominique WOLTON
Hermès 49 - Traduction et Mondialisation
Dominique WOLTON , Joanna NOWICKI , Michaël OUSTINOFF
Hermès 60 - Edgar Morin, aux risques d’une pensée libre
Dominique WOLTON
Hermès 61- Les musées au prisme de la communication
Dominique WOLTON
Hermès 62 - Les jeux vidéo
Dominique WOLTON
Hermès 63 - Murs et frontières
Dominique WOLTON
Hermès 64 - Les chercheurs au coeur de l'expertise
Dominique WOLTON
Hermès 65 - Le monde Pacifique dans la mondialisation
Dominique WOLTON
Hermès 66 - Classer, penser, contrôler
Dominique WOLTON
Hermès 68 - L'Autre n'est pas une donnée. Altérités, corps et artefacts
Dominique WOLTON
Hermès 69 - Sexualités
Dominique WOLTON