En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site, nécessaires pour vous proposer des publicités et offres ciblées et pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus et savoir comment gérer ces paramètres. Fermer

Newsletter

Géohistoire de l'environnement et des paysages

Discipline : Géographie

Collection : CNRS Alpha

Publication date : 28/05/2019

Auteurs : Philippe VALETTE, Jean-Michel CAROZZA

ISBN : 978-2-271-11920-9

Format : 19.0 x 26.0 cm

Reliure : Broché

Pagination : 442

Géohistoire de l'environnement et des paysages

Philippe VALETTE , Jean-Michel CAROZZA

75,00

Les préoccupations environnementales et paysagères se positionnent au cœur des questions sociétales actuelles. Focalisés sur les futurs possibles et la prospective, de nombreux travaux scientifiques sous-estiment l’enracinement de ces problématiques dans le temps long des dynamiques sociales et naturelles. L’éclairage par l’épaisseur de l’histoire et par l’inscription de ces phénomènes dans l’espace s’avère néanmoins indispensable pour appréhender dans leur complexité les trajectoires d’évolution des systèmes environnementaux et paysagers, appréhendés comme des socio-éco-systèmes. En plaçant au cœur de sa démarche l’articulation entre le temps long, le temps intermédiaire et événementiel, la géohistoire, ouvre un espace pour écrire une histoire de l’environnement et des paysages renouvelée, centrée sur les sciences sociales. Entre tradition de l’approche braudélienne et renouvellement des outils et des méthodes, la géohistoire est une contribution scientifique majeure aux questions de notre temps. Et si la compréhension du passé, des héritages liés aux interactions entre sociétés et environnements du passé était une des clés pour la compréhension et une gestion durable de l’environnement ?
Au travers d’une série d’études de cas localisées dans différents environnements montagnards (Alpes, Pyrénées, Massif Central, Apennins italiens...), forestiers (forêts de Chambord, de l’Avenois, Massif du Lubéron...), fluviaux (Garonne, Loire, Hers-Mort...) et de zones humides et marais (Delta du Danube, Niayes du Sénégal, marais atlantiques, Grossetto toscan...), cet ouvrage illustre par l’exemple les méthodes de la géohistoire et leur applications à la gestion de l’environnement. Abordant ces notions d’un point de vue pratique mais aussi théorique, il permet un accès facile à un large public, curieux de connaissances pluridisciplinaires sur les paysages extraordinaires mais aussi les paysages ordinaires.
 

Philippe VALETTE

Philippe Valette est maître de conférences à l’Université Toulouse Jean Jaurès (Geode UMR 5602 CNRS). Ses travaux de recherches portent sur la géohistoire des paysages fluviaux à travers des terrains comme la vallée de la Garonne et autres cours d’eau du Sud-Ouest français, le delta du Danube (Roumanie) et le Saint- Laurent (Canada). Il privilégie plusieurs axes de recherches comme l’évolution historique des hydrosystèmes, l’histoire des aménagements des cours d’eau, la gestion du risque d’inondation, la restauration des cours d’eau, l’adaptation des sociétés aux changements environnementaux, la mise en place d’observatoire des paysages des cours d’eau et le rapport ville/fleuve.

Jean-Michel CAROZZA

Jean-Michel Carozza est professeur de géographie physique à La Rochelle Université et chercheur au laboratoire pluridisciplinaire LIENSS (UMR 7266). Il étudie et enseigne l’histoire de l’environnement au cours des derniers dix millénaires et plus précisément l’impact des aménagements sur le fonctionnement des zones humides continentales et littorales ainsi que l’adaptation des sociétés aux changements environnementaux. Ses terrains d’études privilégiés sont situés en Méditerranée occidentale et orientale, en Amérique centrale, autour de la mer Noire et plus récemment sur la façade atlantique du Portugal à l’Europe du nord.