En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site, nécessaires pour vous proposer des publicités et offres ciblées et pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus et savoir comment gérer ces paramètres. Fermer

Articles à la une

Voir les actualités

Newsletter

Structure de l’histoire du monde

Discipline : Géopolitique

Publication date : 31/05/2018

Auteurs : Kōjin KARATANI

ISBN : 978-2-271-11419-8

Format : 15.0 x 23.0 cm

Reliure : Broché

Pagination : 384

Structure de l’histoire du monde

Kōjin KARATANI

25,00

Kōjin Karatani, éminent intellectuel japonais contemporain, est un lecteur critique de Marx : son livre Transcritique(2001) marque un engagement proche des positions de Slavoj Zizek ou de Toni Negri.

Paru dix ans plus tard, Structure de l’histoire du monde propose une histoire globale du monde qui se démarque de la pensée de Marx. Au lieu de privilégier les modes de production, ce sont les modes d’échange qui sont mis en avant. Ils recouvrent les relations entre les hommes mais aussi celles entre les hommes et la nature, les marchandises n’en constituant pas l’élément exclusif.

Au carrefour de la sociologie, de l’anthropologie, de l’économie, c’est une autre histoire mondiale, multiple et stratifiée que nous expose cet ouvrage, tressant ensemble échanges, formations sociales et formes de pouvoir. Réciprocité du don et du contre-don, protection contre soumission, monnaie et marchandise, voici quelques-uns des modes d’échange qui constituent la trame de cette Structure de l’histoire du monde.

Un ouvrage riche, appelant de nouvelles manières de penser et de vivre notre présent.

Kōjin KARATANI

Kōjin Karatani, économiste et angliciste de formation, a enseigné la littérature japonaise à l’Université de Yale. Il a publié Transcritique en 2001. Structure de l’histoire du monde (2010) est son premier livre traduit en français.

Revue de presse

"Au lieu  de suivre révolution des modes de production, l'auteur privilégie les modes d'échange, en suivant dynamique historique et culturelle qui fait passer de l'un à l'autre."

R.M, Libération, 26/27 mai 2018.