La production des cultures

25,00 (Disponible en numérique)

À l’heure où s’opposent la célébration d’une postmodernité « tout en mélange », marquée par l’hybridation généralisée des cultures, et les remobilisations politiques d’identités closes sur elles-mêmes, ce livre ouvre de nouvelles perspectives sur la fabrique des identités collectives.
En rupture avec la pensée de la séparation dominante dans les théories de l’ethnicité, cette approche s’organise autour du concept de coculturation et dresse une typologie des formes de médiations, d’échanges ou d’interactions qui sont en réalité constitutives de toute culture. Entre dynamique créative des populations en contact, tracé de leurs frontières sociales et modalités pratiques de leur coexistence, la construction des identités collectives est appréhendée à travers le jeu combiné de deux foyers de production culturelle : l’un interne au groupe et l’autre qui tient aux chaînes de sociétés dans lesquelles il s’inscrit. La notion de culture se trouve de la sorte dégagée de l’aporie culturaliste.
De Franz Liszt et Django Reinhardt aux sports collectifs qui font vibrer le monde à l’unisson, en passant par la Thaïlande et les renouvellements religieux en République populaire de Chine, cette enquête, en même temps qu’une forte proposition épistémologique touchant des notions clefs de l’anthropologie, est un passionnant voyage dans la diversité des manières d’être au monde.

  • Bernard Formoso

    Anthropologue, spécialiste de l’Asie du Sud-Est et du monde chinois après avoir travaillé sur les communautés tsiganes en France, Bernard Formoso est professeur à l’Université Paul Valéry de Montpellier et directeur adjoint de l’UMR Savoirs Environnement Sociétés (SENS) ...

9782271133069
Bibliothèque de l’Anthropologie
16/09/2021
302
15 x 23 cm
Du même auteur
Les médias en parlent