De Broadway à Hollywood

De Broadway à Hollywood

25,00 (Disponible en numérique)

Les spectacles de Broadway, entre autres les pièces d’Arthur Miller, Tennessee Williams, Eugène O’Neill, constituent pour le cinéma classique hollywoodien une source majeure, puisqu’ils lui apportent une double caution commerciale et artistique. Mais ils se trouvent aussi à l’origine de multiples difficultés idéologiques, tant les scènes new-yorkaises bénéficient d’une liberté d’expression dont le cinéma est privé jusqu’en 1952, en raison de l’autocensure imposée par le Code de production. Pourtant, Hollywood n’a cessé de puiser dans la création théâtrale des modèles qui ont autant contribué à structurer l’industrie du film (stars et genres cinématographiques) qu’à miner de l’intérieur le système d’autocensure.

Cet ouvrage met au jour ce que le cinéma classique américain doit au théâtre de Broadway, en s’attachant en particulier à des metteurs en scène comme Kazan, Cukor, Minnelli, Preminger ou des acteurs comme Katharine Hepburn, Henry Fonda, Mae West, etc. Il examine la façon dont le système hollywoodien s’est organisé pour adapter systématiquement les productions théâtrales contemporaines. Il montre l’articulation des enjeux industriels, artistiques et idéologiques et les contradictions qui les accompagnent, des années 1930 au milieu des années 1960.

Une contribution originale majeure à l’histoire culturelle du cinéma américain.

  • Marguerite Chabrol

    Est professeur d’études cinématographiques à l’université Paris 8. Ses recherches portent sur le cinéma classique hollywoodien et les relations du cinéma avec les autres arts et médias, principalement le théâtre et la musique.

9782271083449
14/01/2016
400
15.0 x 23.0 cm

Presse :

« Au-delà de la « remédiation » continuelle des oeuvres (théâtrales, mais également romanesques, musicales, radiophoniques) dont se nourrissait Hollywood, c’est une passionnante histoire de la censure à l’âge d’or des studios que livre ici Marguerite Chabrol. »

Jean-Louis Jeannelle, Le Monde Des Livres, 4 mars 2016

« Marguerite Chabrol défend, avec finesse et savoir, l’idée que Broadway réveille Hollywood en ce qu’il a de meilleur, en ce qu’en retour Hollywood couvre Broadway à une recherche esthétique, formelle et dramaturgique. […] L’ouvrage est complété par un très grand nombre de tableaux qui permettent au lecteur de disposer de données précieuses et éclairantes. Indispensable. »

Christian Viviani, Positif, avril 2016

 » Professeur d’études cinématographiques à l’université Paris-VIII, Marguerite Chabrol explore cette relation productive entre planches et septième art américains. »

Juliette Cerf, Télérama, 11 mai 2016

 » Travail très rarement effectué, cet examen de la circulation entre les formes – romans, pièces, films, émissions de radio (avant la télévision) – rend ainsi compte de l’intérieur du fonctionnement d’une industrie culturelle et médiatique. « 

Nicolas Schmidt, Vingtième Siècle, juillet/septembre 2016

Radio :

Marguerite Chabrol était l’invitée de Michel Ciment sur France Culture en direct du Salon du Livre de Paris dans l’émission « Projection privée, samedi 19 mars 2016.

Les médias en parlent