La seconde vie de Mahomet

La seconde vie de Mahomet

Le Prophète dans la littérature

20,00 (Disponible en numérique)

Pierre le Vénérable, Dante, Goethe, Voltaire, Hugo, Renan, Assia Djebar, Salman Rushdie : du Moyen Âge à nos jours, ces auteurs ont évoqué Mahomet, faisant du prophète de l’islam tantôt un personnage historique désacralisé, tantôt un héros romanesque fictif.

Au Moyen Âge, au plus fort de la conquête musulmane, l’Occident chrétien voit en Mahomet un imposteur, un faux-prophète, voire un Antéchrist prêt à combattre le Messie. La littérature médiévale peint de grossières caricatures de rituels musulmans, et n’hésite pas à proférer des injures à l’adresse du prophète. C’est au siècle des Lumières, avec Voltaire et Goethe notamment, que l’on tente d’identifier et d’étudier sérieusement le personnage historique. Mais il faut encore attendre les Romantiques, Lamartine et Hugo entre autres, pour que le prophète de l’islam bénéficie d’une image positive en Occident. Il est même alors qualifié de personnage attachant ! Au XXe siècle enfin, de nouveaux auteurs prennent la liberté de faire de lui un personnage de roman. Avec Driss Chraïbi, Assia Djebar, Salim Bachi, Marek Halter et Salman Rushdie, Mahomet devient imaginaire, de plus en plus éloigné de la figure traditionnelle musulmane.

La connaissance de la figure de Mahomet à travers la littérature peut éclaircir quelque peu l’horizon assombri par les fanatismes. Car si le prophète de l’islam ne vécut certes qu’une seule vie, les œuvres littéraires lui ont permis de revêtir divers habits et de montrer de multiples facettes. Un ouvrage courageux, par un auteur qui a fait l’objet d’un procès en Turquie pour blasphème, pour son roman Les Filles d’Allah.

  • Nedim Gursel

    Nedim Gürsel est écrivain, enseignant à l’INALCO et directeur de recherche au CNRS, auteur d’une quarantaine de romans, nouvelles, essais et récits de voyage.

9782271118394
29/03/2018
256
14.0 x 22.0 cm

« Ce voyage littéraire dans l’autre vie de Mahomet s’achève sur la fatwa condamnant à mort Salman Rushdie à la parution de son roman Les Versets sataniques (1988 ; Christian Bourgois, 1989), annonciatrice de la montée d’un islamisme radical traquant intellectuels ou artistes jugés blasphémateurs. C’est cette dérive que veut tenter d’enrayer Nedim Gürsel avec ce livre aussi fin qu’érudit. »

Marc Semo, Le Monde des Livres, 17 mai 2018

« Nedim Gursel nous entraîne dans un voyage en littérature. De Voltaire à Goethe et à Hugo, il scrute la fascination qu’exercé le religieux. Jusqu’aux contemporains qui ont fait du Prophète un héros de roman. »

 Aurélie Marcireau, Le Nouveau Magazine Littéraire, Décembre 2018

Les médias en parlent