Violence et passion

Violence et passion

Rencontres Recherche et Création du Festival d’Avignon

25,00

Vengeances et monstruosités sont des motifs récurrents dans la description des relations de pouvoir, de domination, de violence extrême : ils figurent la distance à la norme, sa transgression possible mais aussi l’altérité, la justice sauvage opposée au droit.

La capacité d’appréhender l’état subjectif des autres est l’un des effets les plus spectaculaires de l’évolution humaine. Les recherches les plus récentes montrent combien la culture et la fiction aident à comprendre autrui et ses croyances, à éprouver de l’empathie. Qu’une action soit observée ou simplement imaginée, elle suscite une participation par procuration. Cette simulation mentale révèle l’aptitude humaine infinie à résonner avec autrui.

Les problématiques de la recherche en sciences humaines et sociales montrent le pouvoir des mots et de l’imaginaire. Les textes réunis dans cet ouvrage dévoilent aussi la place des utopies et des fictions dans l’invention des mondes possibles. Les voix conjuguées des artistes et des chercheurs plaident pour la pluralité des interprétations du monde, rejoignant ainsi la forme initiale du théâtre, véritable machine à produire des questions, des points de vue et des langages multiples.

 

 

Cet ouvrage pluridisciplinaire a été coordonné par Catherine Courtet, Département sciences humaines et sociales de l’Agence nationale de la recherche, Mireille Besson, directeur de recherche au CNRS en neurosciences cognitives, Aix-Marseille Université, Françoise Lavocat, professeur de littérature comparée à l’Université Sorbonne Nouvelle, membre de l’Institut Universitaire de France, Alain Viala, professeur de littérature française à l’Université d’Oxford.

 

Sommaire


Préface, Olivier Py

Introduction des coordinateurs 
Mireille Besson, directeur de recherche CNRS, psychologie cognitive et neuroscience, Aix Marseille Université, Catherine Courtet, Agence Nationale de la Recherche, Françoise Lavocat, professeur de littérature comparée, Université Sorbonne nouvelle, membre de l’Institut Universitaire de France, Alain Viala, professeur à l’Université d’Oxford

Imaginer l’autre

L’impact de la fiction sur la cognition sociale
Emanuele Castano, professeur et directeur du département the psychologie, New School for Social Research,
New York et David Kidd, post-doctorant en psychologie social, The New School for Social Research à New York

La vérité de la fiction
Thomas Pavel, professeur de littérature française et comparée à l’Université de Chicago

Cognition incarnée et fiction
Tatjana Nazir, directrice de recherche au CNRS et directrice de l’Institut des Sciences Cognitives – Marc Jeannerod, 
UMR 5304 (CNRS-Université Lyon 1) et Anne Reboul, directrice de Recherche au CNRS, co-directrice de l’Institut des Sciences Cognitives-Marc Jeannerod-UMR5304 (Lyon)

La compassion entre rapprochement et mise à distance
Katherine Ibbett, enseigne les lettres françaises et la littérature comparée, University College London

Ce que les discriminations font aux individus et aux sociétés
François Dubet, sociologue, directeur d’études à l’Ecole des hautes études s en sciences sociales (EHESS), professeur des universités émérite, Université de Bordeaux

Lenz entre folie et idéalisme
Entretien avec Cornelia Rainer, metteur en scène 

Passions et transgressions

Les Damnés, entre effroi et poésie
Entretien avec Didier Sandre, Comédien de la Comédie Française

« Je le vois comme un monstre effroyable à mes yeux »
Wes Williams, professeur de littérature de la renaissance et moderne, Université d’Oxford 

Vengeance et destin 
Fiona Macintosh, professeur, chaire de Réception des classiques, Université d’Oxford, 
Directeur « Archive of Performances of Greek and Roman Drama » 

Croyances et conscience

La tristesse des peuples
Entretien avec Anne Cecile Vandalem, metteur en scène

Les signes de la croyance
Massimo Leone, philosophie, professeur, Université de Turin

Croyances et enrôlement
Nafees Hamed, psychologue, University College London et Scott Atran, anthropologue, directeur de recherche CNRS, 
professeur adjoint de psychologie, d’anthropologie et de ressources naturelles à l’Université de Michigan

Raconter les miracles
Michèle Bokobza Kahan, professeur de littérature française, responsable du « Shirley and Leslie Porter School of Cultural Studies », Université de Tel-Aviv

La puissance de la conscience : suggestion, placebo et hypnose
Axel Cleeremans, professeur de psychologie cognitive, Université libre de Bruxelles et Laurène Vuillaume, 
doctorante dans le laboratoire Conscience, Cognition et Computation, de l’Université Libre de Bruxelles

Réinventer le réel : politique, imaginaire, utopie

La fin de l’histoire s’écrit dans l’imaginaire du spectateur
Entretien avec Maëlle Poesy, metteur en scène et Kevin Keiss, auteur

Ecrire une histoire des possibles
Pierre Singaravélou, professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Quentin Deluermoz, 
maître de conférences à l’Université de Paris 13, sont membres de l’Institut universitaire de France

Le théâtre comme un espoir
Entretien avec Omar Abusaada et Mohammad Al Attar, metteur en scène

Devenir révolutionnaire : acteurs et protagonistes
Haim Burstin, professeur d’histoire moderne, Université de Milan-Biccoca

Des démocraties sans protagonistes ?
Fréderic Sawicki, professeur de science politique, Centre de recherches politiques de la Sorbonne, 
Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne

  • Françoise Lavocat

    Françoise Lavocat est professeur de littérature comparée à l’Universit Paris 7-Denis Diderot ...

  • Catherine Courtet

    Département sciences humaines et sociales de l’Agence Nationale de la Recherche

  • Mireille Besson

    Directeur de recherche au CNRS en psychologie cognitive

  • Alain Viala

    Professeur de littérature à l’Université d’Oxford

9782271116901
02/06/2017
320
14.0 x 22.0 cm
Du même auteur
Les médias en parlent