Lubitsch à Hollywood

L’exercice du pouvoir créatif dans les studios

23,00 (Disponible en numérique)

Quand il arrive à Hollywood, Ernst Lubitsch est déjà un cinéaste prestigieux. L’aura dont il jouit et la diversité des fonctions qu’il occupe lui permettent d’y mener une action hors du commun.
En observant la manière dont il travaille au sein de cet environnement particulier, Katalin Pór revient sur ses relations avec les structures de production hollywoodiennes. Comment parvient-il, au sein même de cette organisation hyper-normalisée, à imposer ses propres conceptions du travail créatif ? Ses interactions avec les différents studios peuvent être lues comme autant d’efforts pour lui permettre de travailler dans une relative autonomie, sur des projets qui l’intéressent, avec des collaborateurs librement choisis, et selon ses propres méthodes.
Quel est l’apport de Lubitsch au cinéma hollywoodien ? Il y conçoit et réalise des films, évidemment, mais opère également des recrutements, fait acheter des répertoires de pièces, transforme le fonctionnement de certains studios… Son action hollywoodienne peut être assimilée à une véritable politique, d’une grande cohérence, guidée par deux questionnements poétiques fondamentaux : sur la nature de la comédie, d’une part, et l’articulation entre musique et cinéma, de l’autre.
Voici le portrait d’un « Lubitsch au travail », à la fois artiste et homme de pouvoir, à Hollywood.

  • Katalin Pór

    Katalin Pór est maîtresse de conférences HDR en études cinématographiques à l’Université de Lorraine.

9782271089038
10/06/2021
226
14 x 22 cm

« Katalin Por ne propose pas une énième analyse de la « Lubitsch touch ». Elle porte un regard nouveau sur ce malin d’Hollywood, immense cinéaste qui a su apprivoiser le cynisme et le mercantilisme américains – au point de diriger pendant un an et demi la Paramount – pour améliorer la comédie, inventer son propre langage cinématographique et léguer au 7e art quelques chefs – d ’œuvre. »

Laurent Lemire, Livres Hebdo, juin 2021

« Un aspect méconnu du prince de la comédie, qui réussit à imposer sa vision esthétique au sein d’une industrie hollywoodienne formatée. »

Juliette Cerf, Télérama, 10-16 juillet 2021

Les médias en parlent