Génocide et crimes de masse

Génocide et crimes de masse

L’expérience rwandaise de MSF | 1982-1997

25,00

Le génocide des Rwandais tutsis et les événements qui l’ont accompagné furent une tragique démonstration du désengagement des États et des institutions internationales face à des actes de violence radicale. MSF fut alors confronté à une situation inédite : tandis que généralement les travailleurs humanitaires interviennent à distance des lieux où les crimes de masse sont perpétrés, les équipes furent, entre 1994 et 1997, les témoins oculaires de meurtres et de massacres à grande échelle au Rwanda et au Zaïre.

Dans cette situation, comment une association de secours humanitaire pouvait-elle agir, a-t-elle agi ? Comment dans l’urgence saisir les dynamiques propres aux différentes situations ? Comment éviter de devenir victime ou auxiliaire des forces criminelles ? Les archives inédites de MSF permettent de restituer les activités des équipes médicales et logistiques mais aussi les tensions entre agences internationales humanitaires, les indispensables négociations locales, nationales et internationales et les campagnes médiatiques.

 

9782271114884
30/03/2017
280
14.0 x 22.0 cm

« Les auteurs de cet ouvrage décrivent, de l’intérieur, l’expérience traumatisante vécue par MSP, confrontée pour la première fois à des tueries de masse se déroulant sous les yeux des humanitaires et non dans un camp éloigné des violences. (…) Jean-Hervé Bradol, ancien président de la section française de MSP, et le sociologue Marc Le Pape, tous les deux membres du Centre de réflexion sur l’action et les savoirs humanitaires (Crash), rappellent les choix cornéliens posés aux humanitaires sur le terrain qui devaient aussi apporter aide et soins aux anciens génocidaires devenus réfugiés après la défaite des extrémistes du Hutu Power. »

Christophe Chêtelot, Le Monde, 5 avril 2017

Ancien president de MSF France, Jean-Hervé Bradol, qui était a Kigali en avril 1994, décrypte avec le sociologue Marc Le Pape ces événements, en s’appuyant sur les archives inédites de MSF et sur les temoignages – éprouvants – des humanitaires. »

Cédric Gouverneur, Le Monde diplomatique, juillet 2017

« La force de l’ouvrage de Jean Herve Bradol et de Marc Le Pape est dès lors de renouveler notre connais sance de cet evenement, tout en en tirant des enseï gnements d’une actualite brûlante pour la pratique humanitaire contemporain. »

Clara Eqger, Revue française de science politique, avril 2018

Les médias en parlent