Dieux et hommes à Ostie

Port de Rome

25,00 (Disponible en numérique)

Le port de Rome, Ostie, situé au sud de l’embouchure du Tibre, constitue un terrain exceptionnel pour étudier la vie religieuse d’une cité antique. Depuis la fondation de la colonie romaine à la fin du IVe siècle avant notre ère, dieux et hommes cohabitent dans la cité. Leur destin commun durera jusqu’aux dernières attestations de cultes polythéistes à la fin du Ve siècle.
Port militaire sous la République, ayant un rôle fondamental dans l’approvisionnement de la capitale, dès le IIe siècle avant notre ère, Ostie est une cité à la fois particulière et exemplaire.
Elle représente un laboratoire extraordinaire pour qui veut connaître les cultes durant l’Antiquité : les communautés et individus y pratiquent des cultes divers et variés, « ancestraux » ou « étrangers ». Les dieux font battre le cœur de la ville, comme le montre la documentation, particulièrement pour les premiers siècles de notre ère, lorsque cohabitent dévots des dieux, juifs et chrétiens.

  • Françoise Van Haeperen

    Françoise Van Haeperen, historienne belge de l’Antiquité, est professeure ordinaire à l’ Université catholique de Louvain.

9782271131270
16/01/2020
296
14 x 20.5 cm

« Quatre chapitres thématiques, très bien illustrés, détaillent successivement les dieux publics et les dieux privés, les dieux des militaires puis ceux honorés par les juifs et les chrétiens, révélant les multiples facettes du fonctionnement de cette ville antique. »

Eléonore Fournié, Archéologia, Mars 2020

« Un livre de bonne tenue, donc, et de lecture aisée, éclairant sur le sens multiforme du sacré dans la civilisation romaine. »

Historia, avril 2020

Les médias en parlent