Journal de guerre. 1939-1943

Journal de guerre. 1939-1943

Suivi de Journal d’un travailleur forcé et autres textes de circonstance

10,00

Proclamation du statut des Juifs en 1940, occupation italoallemande en 1942 et 1943, théâtre de l’affrontement entre les forces de l’Axe et celles des Alliés : la Tunisie a été mêlée de près aux convulsions de la Seconde Guerre mondiale.
Le Journal de guerre d’Albert Memmi nous parle, au jour le jour, de ces événements, commentant le conflit, la défaite française, les lois antisémites de Vichy, la société coloniale contemporaine et la montée des discriminations en Tunisie. « Apprenti-philosophe » âgé d’à peine vingt ans et farouchement pacifiste, l’auteur se trouve d’abord affecté dans un bureau de recrutement de la main-d’oeuvre juive, puis s’engage volontairement dans un camp de travail forcé, pour vivre au contact « des souffrances physiques et des détresses morales » infligées à sa communauté. Né d’une rude épreuve personnelle, le Journal d’un travailleur forcé constitue un témoignage rare sur les camps de travail sous tutelle italienne ou allemande, mais c’est aussi un texte littéraire dans lequel bien des engagements de l’oeuvre future d’Albert Memmi trouvent leur origine.
Pour ce jeune auteur, c’est dans cette écriture expérimentale du réel, à la première personne et sans compromis, que s’est jouée l’expérience fondatrice : celle de sa future vocation d’écrivain.

  • Albert Memmi

    Né à Tunis en 1920, Albert Memmi est romancier et essayiste.

9782271094216
Biblis
21/02/2019
304
11.0 x 18.0 cm

« […] Albert Memmi n’en souffre pas moins de la faim, de la douleur physique, du manque d’hygiène, de la fatigue. Et plus que tout des brimades constantes, de l’humiliation, de l’antisémitisme. À la lutte permanente pour la simple survie s’ajoute le combat obstiné pour la dignité, l’illustration du judaïsme. Guy Dugas intitule très justement son introduction « Les trois guerres d’Albert Memmi » : rappelant sa vie dans un camp de travail, son combat contre l’antisémitisme et son engagement contre le colonialisme, il voit dans cet ensemble d’écrits « …un véritable document historique » ».

Tsafon, mai 2019

 

« The Journal de guerre should form part of the library of any self-respecting Memmi scholar or aficionado, as well as that of students of anti-Semitism and the Holocaust in North Africa. As the author nears his own hundred years, we are grateful for this insight Memmi and his collaborator Guy Dugas provide into the beginnings of the career of a courageous, prolific and original thinker. »

Sepharadic Horizons, septembre 2019

 

« On en apprend beaucoup sur l’état d’esprit et le sort des populations juives (…) »

20&21, octobre-décembre 2019

 

Du même auteur
Les médias en parlent