La France antijuive de 1936 (Edition revue et corrigée)

La France antijuive de 1936 (Edition revue et corrigée)

L’agression de Léon Blum à la Chambre des députés

10,00

6 juin 1936. Léon Blum présente son gouvernement à la Chambre. Du haut de la tribune, Xavier Vallat, l’un des chefs de l’opposition, l’interpelle : « Pour la première fois, ce vieux pays gallo-romain sera gouverné par un juif. » Le propos suscite un tumulte incroyable. La gauche proteste tandis que la droite soutient bruyamment l’orateur. L’écho dans l’opinion est grand. Comme il s’en vante dans son discours, Vallat a osé « dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas… » : les jours qui suivent, le député reçoit près de 250 lettres de félicitations, précieusement conservées dans ses archives personnelles.

Ces réactions saisies sur le vif offrent un témoignage unique et inédit sur l’antisémitisme français à la veille de la défaite et de l’occupation. Vallat deviendra d’ailleurs commissaire général aux Questions juives, et Blum un captif de Vichy puis des Allemands…

  • Tal Bruttmann

    Tal Bruttmann, membre de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, a notamment publié à La Découverte Au bureau des Affaires juives (2006) et Auschwitz (2015) ...

  • Laurent Joly

    Laurent Joly, directeur de recherche au CNRS (Centre de recherches historiques, EHESS), est l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’extrême droite française et la persécution des juifs sous l’Occupation.

9782271092021
Biblis
12/05/2016
242
11.0 x 18.0 cm

« La réedition de cet ouvrage vient montrer la virulence de l’antisémitisme dans la France des années 1936. »

Sylvain Boulouque, L’ours, juillet 2016.

Du même auteur
Les médias en parlent