La Marine de Vichy

La Marine de Vichy

Blocus et collaboration

12,00

3 septembre 1939 : Londres et Paris élaborent une stratégie de blocus visant à étouffer l’économie du Reich. 22 juin 1940 : signature de l’armistice franco-allemand. Churchill accable un gouvernement français sous la botte de Hitler. Ordonnant l’extension de la surveillance maritime aux dépens de l’ancien allié, le Cabinet de guerre britannique rétrograde la France au rang de victime du blocus. Bernard Costagliola ramène ici à ses justes proportions la réalité de ce blocus, systématiquement mythifié par la propagande du Maréchal, et éclaire la dimension stratégique de la collaboration inspirée par l’amiral Darlan.

  • Bernard Costagliola

    Docteur en histoire de l’université Paris IV-Sorbonne, Bernard Costagliola est chargé de cours à l’université Sarah Lawrence College ...

9782271080691
Biblis
20/03/2014
11.0 x 18.0 cm

« L’approche globale de B. Costagliola replace de façon tout à fait convaincante et novatrice la question du blocus au sein de la grande politique de Darlan. Elle nous permet de mieux l’appréhender en y incluant sa dimension maritime et coloniale, au-delà des seuls aspects navals. »

Jean de Préneuf, Revue historique, n° 677, janvier 2016

« La thèse de Costagliola, au sens dialectique s’entend, peut se résumer en quelques lignes: en dépit des affirmations des thuriféraires du Maréchal et des apologistes de la collaboration, le régime de Vichy n’a pas mené de double jeu entre Berlin et Londres. […] L’ouvrage de Bernard Costagliola, bien documenté, pourvu d’un bon appareil critique, nous en donne à son tour [après les écrits de Jean-Paul et Michèle Cointet sur l’histoire de Vichy] une belle illustration. »

Jean Martin, Les recensions de l’Académie des sciences d’outre-mer

Du même auteur
Les médias en parlent