Le coup d’État du 2 décembre 1851

Le coup d’État du 2 décembre 1851

25,00

Ce livre présente une étude originale et complète d’un événement pourtant fréquemment étudié : le coup d’État du 2 décembre 1851, organisé par Louis Napoléon Bonaparte contre les institutions républicaines dont il était le premier président élu au suffrage universel masculin. Une étude originale parce qu’à la différence de celles qui l’ont précédée, elle ne se limite pas aux organisateurs du coup, le Prince-Président, Morny et Maupas. Elle décrit en effet l’opération et sa contestation dans son ampleur nationale, avec la diversité des situations provinciales. Longtemps ignorés, les relais locaux sont au cœur du travail de Patrick Lagoueyte qui restitue leur action : préfets, militaires, magistrats, etc.

Une étude complète car elle ne s’intéresse pas seulement aux journées du coup d’État, mais s’étend aux premiers mois qui le suivent. Débordant d’initiatives, le futur Napoléon III jette alors les bases d’une dictature destinée à éradiquer l’opposition républicaine.

Marquée par un recul politique et par une justice d’exception, cette époque est aussi celle d’une accélération de l’entrée de la France dans l’ère de la communication et de la modernité.

Prix de Fondation Napoléon 2017 – catégorie Second Empire

  • Patrick Lagoueyte

    Professeur agrégé et docteur en histoire, Patrick Lagoueyte est notamment l’auteur de La vie politique en France au XIXe siècle et Le coup d’État du 2 décembre 1851 (CNRS Éditions, Prix de la Fondation Napoléon 2017).

9782271086549
17/11/2016
354
15.0 x 23.0 cm

« Cette étude retrace la genèse, le déroulement et les conséquences du coup d’Etat fomenté par Louis Napoléon Bonaparte. Elle décrit la contestation nationale soulevée en s’intéressant aux diverses réactions dans les provinces informées grâce aux relais locaux (presse, elus, societes secrètes, etc). »

Livres Hebdo, 18 novembre 2016

« L’auteur décrit ainsi, dans un récit précis et vivant, les réactions des autorités, très vite ralliées, à quèlques exceptions près, et celles des populations. […] A lire ce passionnant récit, on est surtout frappé par la facilité avec laquelle, en une année, des libertés fondamentales peuvent être liquidées. »

Pierre Karila-Cohen, Le Monde, 30 décembre 2017

« Patrick Lagoueyte, historien spécialiste du XIXe siècle, décrit avec sobriété le coup d’État de Louis Napoléon Bonaparte en tant que tel et dans tous ses aspects. »

Raymond Huard, L’Humanité, 12 janvier 2017

 » L’étude exemplaire de Patrick Lagoueyte dynamique et documentée, a le mente de remettre les pendules a l’heure. « 

Thierry Sarmant, Historia, février 2017

Du même auteur
Les médias en parlent